Les touristes internationaux préfèrent l’Espagne

 -  -  328


Madrid, 26 sep. (EP) Les dépenses des touristes internationaux ont enregistré un nouveau record en atteignant 43,59 milliards d’euros jusqu’au mois d’août, c’est-à-dire un accroissement de 7,4% par rapport à la même période en 2013, d’après les chiffres fournis vendredi par le sondage sur les dépenses touristiques Egatur, élaboré par le Ministère de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme. Au cours des huit premiers mois de l’année, les dépenses quotidiennes en moyenne ont augmenté de 0,2%, jusqu’à atteindre 107 euros, et les dépenses par touriste en moyenne sont demeurées stables à 960 euros. Au mois d’août, les touristes internationaux ont dépensé 9,08 milliards d’euros, à savoir 8,7% de plus qu’au cours du même mois l’année précédente, le meilleur pourcentage de la série historique. De janvier à août, le volume le plus important de dépenses a été réalisé par les britanniques, avec 8,90 milliards d’euros (+7,6%), c’est-à-dire 20,4% de la totalité. Leurs dépenses en moyenne ont augmenté de 1,9%, tandis que leurs dépenses quotidiennes sont remontées de 0,5%. Les touristes allemands ont suivi de très près, avec 6,73 milliards, 7% de plus (15,5% de la totalité des dépenses), avec une réduction de 0,5% des dépenses par touriste et une croissance de 0,3% en matière de dépenses quotidiennes. Les touristes français figurent en troisième position, avec une hausse de la totalité de leurs dépenses de 5,5% (4,53 milliards d’euros). Cependant, les dépenses quotidiennes en moyenne ont diminué jusqu’à atteindre 79 euros, 5,2% de moins, tandis que les dépenses par touriste ont également diminué de 4,5%, atteignant ainsi 595 euros, les français sont donc les touristes qui ont le plus réduit leur budget pour le sixième mois consécutif. Les touristes italiens, avec 1,94 milliard, ont dépensé 11,8% de plus jusqu’au mois d’août, avec des dépenses en moyenne par visiteur de 744 euros (-1,7%) et des dépenses quotidiennes de 106 euros (-0,9%). En ce qui concerne le reste des marchés, l’accroissement de la totalité des dépenses des touristes asiatiques et nord-américains est à souligner, et qui va de pair avec celui de leurs arrivées. En revanche, les russes, avec 1,60 milliard, ont réduit leurs dépenses de 3,5% au cours de cette période, bien que l’intégralité de ces dernières ait augmenté de 3% pendant le mois d’août. LES CANARIES, LA CATALOGNE ET LES BALÉARES, LES PLUS FAVORISÉES Par communautés autonomes, les Canaries, la Catalogne, les Îles Baléares et l’Andalousie furent celles qui attirèrent le volume le plus important en matière de dépenses au cours des huit premiers mois de l’année. La Catalogne fut à la tête de la totalité des dépenses pour le cinquième mois consécutif, avec 10,39 milliards d’euros, c’est-à-dire 23,9% du total et une augmentation de 5,6% favorisée par les pays asiatiques, le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Italie, tandis que la France dépensait moins. Malgré tout, aussi bien les dépenses quotidiennes que par touriste ont diminué de 1,4% et de 0,4% respectivement. Puis viennent les Canaries, avec 8,20 milliards d’euros, qui enregistrent la croissance la plus importante au cours de la période, 13,3% de plus, grâce à l’élan du Royaume-Uni et de l’Allemagne. Pourtant, les dépenses quotidiennes en moyenne ont diminué de 2,2%, face à une augmentation de 1,3% des dépenses par touriste. Cependant, elles ont réussi à attirer 18,8% de la totalité des dépenses réalisées. Aux Baléares, les dépenses effectuées par les touristes ont diminué de 2,3%, la plus grande baisse au cours de la période, jusqu’à 7,75 milliards, avec une baisse de 3,3% en matière de dépenses quotidiennes en moyenne et de 4,4% en matière de dépenses par touriste. MADRID CONTINUE DE S’AMÉLIORER En ce qui concerne l’Andalousie (ayant attiré 14,9% du total), les dépenses ont atteint 6,50 milliards d’euros, 11,8% de plus, avec une croissance des dépenses par touriste de 3,5% et des dépenses quotidiennes de 6%, favorisée par le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne, ses marchés principaux. La Communauté de Valence a attiré 8,6% de l’intégralité des dépenses réalisées jusqu’au mois d’août, avec 3,73 milliards d’euros, et un accroissement de 2%. Les dépenses par personne en moyenne ont baissé de 3%, tandis que les dépenses quotidiennes ont augmenté de 2,6%, entre 846 et 76 euros, respectivement. Une grande partie de cette augmentation est due aux marchés français et allemand qui compensèrent la chute des dépenses des touristes britanniques. Finalement, la Communauté de Madrid reçut 3,67 milliards d’euros en dépenses, ce qui représente une augmentation de 12,3%, poursuivant ainsi cette tendance à la hausse qui interrompt les baisses enregistrées ces mois derniers. Les dépenses par personne et quotidiennes ont augmenté de 3,2% et de 2,4%, respectivement, grâce à la contribution de la France, de l’Italie et de la diversification de marchés lointains. PLUS DE DÉPENSES EN HÔTELS ET 10,2% DE PLUS AVEC PACK TOURISTIQUE Eu égard au type d’hébergement, les dépenses réalisées par les touristes internationaux en matière hôtelière ont représenté 63% du total et augmenté de 5,6%, tandis que celles effectuées dans des établissements non hôteliers ont augmenté de 10,6%. Du point de vue de l’organisation du voyage, 66,6% des dépenses ont été réalisés lors de déplacements sans pack touristique, 3,8% de plus (jusqu’à atteindre 29 milliards), tandis que les dépenses en matière de voyages avec pack ont augmenté de 10,2% (jusqu’à atteindre 14,57 milliards). Au mois d’août, la suprématie hôtelière s’est maintenue, avec 5,08 milliards d’euros, 3,5% de plus et 55,9% par rapport à la totalité, bien que les dépenses effectuées dans les établissements non hôteliers aient augmenté de 16,2%. Les voyages avec pack touristique ont diminué de 3,3% (2,60 milliards d’euros) et ceux organisés sans pack ont augmenté de 14,4%. EUROPA PRES – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...