L’Espagne, deuxième au sein du ranking européen du transport routier de marchandises

 -  -  10


Madrid, 10 déc. (EP) L’Espagne se situe en deuxième position au sein du ranking européen du transport routier international de marchandises, en termes de rapport millions de tonnes-kilomètre (t-km), d’après les données du rapport du bureau statistique de la Commission Européenne, Eurostat, analysées par l’Association du Transport Routier International (Astic). Ces données indiquent que les camions espagnols ont accumulé l’année dernière 65.600 millions de t-km en transport international au total. Le chiffre fait référence à toute l’activité développée en traversant les frontières d’au moins deux états de l’Union Européenne. Ainsi, le transport routier international représente 34% du secteur en totalité en Espagne. D’après l’Association du Transport Routier International, « le chiffre reflète le caractère international marqué de nos entreprises, en comparaison avec l’activité d’autres pays européens ». En France, le transport international représente 9% de la totalité ; au Royaume-Uni, 5% et en Italie, 12%. Tenant compte aussi bien du transport national qu’international, l’Espagne se situe en troisième position au sein du ranking européen, avec 192.597 millions de t.km, derrière l’Allemagne et la Pologne, et devant la France. L’Espagne représente 10,9% du volume total de tout le transport européen. Ces données mettent également en évidence la « légère » amélioration du transport routier de marchandises en Europe, avec une croissance de 2% en 2013. Une hausse à l’origine de laquelle se trouve la croissance de l’activité des pays de l’Est, de 9,3% en moyenne. Les nouveaux pays membres sont ceux qui vivent un « plus grand dynamisme dans ce secteur », affirme l’Association. La Pologne demeure leader à échelle internationale, avec une croissance de 10,5%, tandis que l’Allemagne a obtenu -6,6% par rapport aux données de 2012. Astic fête le bon positionnement de l’Espagne au sein du ranking européen, qui démontre une fois de plus le dynamisme du secteur du transport, malgré la conjoncture économique difficile à échelle européenne. Notre activité, qui transporte plus de 85% des marchandises de notre pays, doit être déclarée comme stratégique par notre Gouvernement, puisqu’elle est un moteur de l’économie espagnole », indique le Directeur Général d’Astic, Ramón Valdivia. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...