L’Espagne en lice pour installer le TGV espagnol (AVE) au Brésil

 -  -  111


Un appel d’offre a été lancé pour la construction d’une ligne à grande vitesse entre Rio et Sao Paulo. La ministre de l’Equipement Ana Pastor a déclaré lors d’une réunion publique à Sao Paulo que l’Espagne avait toutes les qualités requises pour remporter le concours. Julio Gomez-Pomar, président de l’entreprise ferroviaire Renfe, a quant à lui assuré que le projet espagnol de construction était sur le point d’être rendu public. D’après l’Agence Nationale du Transport Terrestre du Brésil, les travaux devraient nécessiter un investissement de plus de 35 millions de reaux (la monnaie brésilienne) ce qui équivaut à quelques 13 milliards d’euros. La ligne devrait s’étendre entre les deux plus grandes villes du pays, Rio et Sao Paulo, sur un trajet de 511 kilomètres. La ministre a souligné l’expérience et l’expertise de l’Espagne en termes de lignes à grande vitesse. Elle a rappelé que l’Espagne a été pionnière en la matière il y a vingt ans lorsque s’est construite la première liaison TGV Madrid-Séville, et n’a cessé depuis de développer son réseau ferroviaire. Renfe a pris le leadership du consortium public-privé mis en place par le gouvernement et se trouve en concurrence avec la France, l’Allemagne, le Japon et la Corée du Sud également très intéressés par le projet.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...