L’Espagne veut tourner ses PME vers l’exportation

 -  -  7156


Fin novembre, le Secrétariat d’Etat du Commerce a présenté ses stratégies pour l’internationalisation de l’économie espagnole dans les dix années à venir. L’occasion de mettre en avant la tendance grandissante des petites et moyennes entreprises du pays (PME) a exporté au-delà des frontières de l’Union européenne.

L’Etat veut encourager le commerce international. Pour cela, il parie notamment sur les flux, déjà nombreux, en direction du continent américain. De plus en plus, les entreprises espagnoles exportent vers des pays comme le Canada, le Brésil ou encore le Mexique. Au premier rang des exportations transatlantiques, les Etats-Unis sont les premiers clients des PME espagnoles en dehors de l’UE. Cincodias rapporte que 5% des produits espagnols qui quittent le vieux continent y atterrissent.

Au-delà, le gouvernement espagnol souhaiterait faciliter les échanges transnationaux en signant des accords bilatéraux.  Si les zones américaines sont donc directement visées, l’Espagne porte une attention grandissante au marché asiatique. Cette région en pleine expansion représente des opportunités croissantes pour les entreprises espagnoles, le nombre de consommateurs étant en constante augmentation. Le Secrétariat d’Etat au Commerce a mis en avant quelques « pays-cibles », à l’image de la Chine, de l’Inde, de Singapour ou encore de la Corée du Sud.

Newsletter

7 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...