Liaisons aériennes entre la Catalogne et la Russie, un enjeu pour l’économie touristique

 -  -  50


Chaque année, la Catalogne attire de plus en plus les touristes russes. La région accueille 61% des touristes russes qui voyagent en Espagne. Selon l’agence Catalana de Turisme, “la barre du million de touristes russes sera dépassée cette année», soit « 250.000 touristes en plus qu’en 2012, ce qui suppose une augmentation de 40% » comme le souligne La Vanguardia. Sur la Costa Daurada, une augmentation de 20% est prévue, contre 50% sur la Costa Brava. La Generalitat de Catalogne négocie pour que la compagnie aérienne russe S7 s’implante à Girona. Une réunion entre la Generalitat de Catalogne, le Patronage du Tourisme sur la Costa Brava et différentes compagnies aériennes dont S7, est prévue. L’objectif est de convaincre S7,la deuxième compagnie aérienne de Russie, de s’implanter à l’aéroport de Girona, actuel bastion de la compagnie Ryanair. Rámon Ramos, le directeur du Patronage du Tourisme de la Costa Brava déclare : “Nous voulons que l’aéroport de Girona devienne une référence pour le transit aérien entre l’Espagne et les pays de l’Est ». De son côté, l’aéroport del Prat, va proposer  1.700.000 places pour les touristes russes cette année et ce avec 5700 vols réguliers programmés, ces vols desserviront les 5 aéroports de Moscou mais aussi d’autres villes comme Saint-Pétersbourg, Novossibirsk, Krasnodar ou Ekaterinbourg. Selon La Vengardia, entre 2011 et 2013 l’offre a augmenté avec 200 vols proposés en plus chaque semaine. De ce fait, des compagnies comme Red Wings Air ou Rossiya Airlines se sont fortement développées, une augmentation respective de  180% et 382%. Pour Aena, c’est également une opportunité intéressante, en effet chaque russe qui arrive à Barcelone dépense en moyenne 25 € dans les boutiques de l’aéroport, en particulier pour des articles de parfumerie ou de l’alcool. Le touriste russe dépense en moyenne 150 € par jours, ce budget est 50% plus élevé que celui des touristes venant d’autres pays.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...