L’impact de « l’Oasis of the Seas » sur la ville de Vigo

 -  -  14


Vigo, 29 sep. (EP) Le Président de l’Autorité Portuaire de Vigo (APV), Ignacio López-Chaves, a déclaré aujourd’hui que la répercussion économique de l’escale du navire de croisière ‘Oasis of the Seas’ sur la ville a été d’environ 800.000 euros, auxquels il faudrait « ajouter les dépenses des milliers d’habitants de Vigo qui se sont rendus au port ». Ainsi l’a-t-il communiqué, sur la base d’une étude de l’Université de Vigo, après que la ville olivique reçoive samedi le bateau de croisière le plus grand du monde, à bord duquel voyageaient plus de 5.400 croisiéristes de 79 nationalités différentes et qui a partagé son escale avec le ‘Celebrity Infinity’. López-Chaves a souligné que l’arrivée de ce navire a représenté « un évènement médiatique et social » et a remercié « l’accueil qui en a été fait » par tous les habitants de Vigo, ainsi que tout le personnel travaillant dans les administrations, les forces et corps de sécurité de l’État, qui ont permis que le port « soit à la hauteur ». Grâce à cette escale, le port de Vigo a démontré disposer d’une « capacité opérationnelle, ligne d’accostage, profondeur suffisante et, surtout, organisation » afin d’accueillir de grands navires de croisière. De même, le Responsable de Pérez&Cía, entreprise consignataire de ‘l’Oasis of the Seas’, Ramiro Cobo, a déclaré que la compagnie de navigation –la Royal Caribbean—considère que la visite à Vigo est « tout un succès » et espère que la prochaine escale du 18 octobre soit « similaire ou encore meilleure ». En ce sens, il a souligné que l’accueil à Vigo « a surpassé celui de Barcelone et de Málaga », les deux autres ports espagnols où le bateau de croisière a fait escale. Finalement, questionné par les journalistes sur la possibilité qu’une escale de cette envergure puisse se renouveler, Cobo a déclaré que « ce n’est pas à exclure ». EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...