L’incroyable dette de l’administration espagnole

 -  -  4


La dette des administrations espagnoles envers les travailleurs indépendants a atteint fin juillet le nouveau record de 14,9 milliards d’euros. Une situation dramatique qui n’arrange ni la croissance ni l’emploi.     La Catalogne en tête des mauvais payeurs La fédération espagnole des travailleurs indépendants (ATA) vient de publier son nouveau rapport, accablant, sur la dette de l’État. Du côté des communautés autonomes, la Catalogne est celle qui doit le plus d’argent à ses entrepreneurs: 2,75 milliards d’euros. Elle est suivie par l’Andalousie (2,44 milliards), la communauté de Valence (1,74 milliard) et Madrid (1,73 milliard). Une situation particulièrement critique pour l’emploi dans le pays: “les administrations espagnoles sont devenues la principale cause de destruction d’emploi chez les indépendants”, constate le président d’ATA Lorenzo Amor. Des délais particulièrement longs Alors que le reste de l’Europe réduit ses délais de paiement envers les indépendants, l’Espagne les augmente considérablement avec une moyenne de 178 jours et des retards pouvant atteindre 296 jours. L’administration centrale est celle qui paie le plus rapidement, avec une moyenne de 87 jours. “ Ces chiffres, aggravés par le fait que les indépendants ont déjà avancé 1,8 milliards d’euros de TVA pour des factures qu’ils n’ont pas encore encaissées, sont une preuve irréfutable que nous sommes en train de financer l’administration, alors que cela devrait être le contraire” conclut Lorenzo Amor. Aurelie Chamerois

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...