( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’industrie des croisières, une bonne affaire ?

 -  -  246


Madrid, 15 sep. (EP) L’industrie des croisières poursuit sa croissance à échelle mondiale en dépassant l’année dernière 21 millions de passagers du monde entier, avec une contribution économique de 91 milliards d’euros à niveau global. Le nouveau rapport de l’Association Internationale des Lignes de Croisières (CLIA) révèle que l’industrie des croisières a généré l’année dernière 891.000 emplois à temps complet au total, ce qui représente une dépense en compensations salariales de presque 30 milliards d’euros. En outre, ces dernières années, la demande mondiale en matière de croisières a augmenté de 77%, passant de 12 millions de passagers à 21,3 millions. « L’industrie des croisières est réellement globale. Elle réunit des passagers et un équipage de diverses nationalités au sein d’une expérience unique consistant en des itinéraires très attractifs, des destinations multiples et des vacances d’une valeur exceptionnelle sur tous les continents, a expliqué la Présidente de l’Organisation, Christine Duffy. L’Association assure que la cote des croisières poursuit sa croissance « grâce à une vaste offre en matière de divertissements et à la grande satisfaction des passagers suite à leur expérience ». Presque 45% de la contribution globale de l’industrie en 2013 a été générée en Europe, ce qui démontre, de l’avis de son Responsable dans cette région, Pierfrancesco Vago, que cette industrie est un élément clé de la reprise en Europe puisqu’elle génère de la croissance et des emplois. « Plus d’européens choisissent les croisières, plus de touristes naviguent sur les eaux européennes et plus de bateaux se construisent dans des chantiers navals européens… tout indique que le poids de notre industrie continuera d’augmenter en Europe dans les années à venir », a expliqué le Président de CLIA Europa et Président exécutif de MSC Cruceros. 6,4 MILLIONS D’EUROPÉENS Le Rapport Global sur la Contribution Économique du Tourisme de Croisières 2013, le premier qui évalue l’impact économique de l’industrie des croisières à niveau mondial et qui est élaboré pour CLIA par Business Research & Economic Advisers (BREA), détermine que 55% des passagers du monde entier proviennent d’Amérique du Nord (11,82 millions), parmi lesquels 10,92 millions résident aux États-Unis. 30% des passagers résident en Europe (6,4 millions), desquels 1,73 millions proviennent du Royaume-Uni et d’Irlande, et 1,69 millions d’Allemagne. Les passagers australiens profitent également des croisières pendant leurs vacances (833.000 passagers), ainsi que les brésiliens (732.000) et les chinois (727.000). La durée moyenne d’une croisière est de 7 jours, avec 3 ou 4 escales intermédiaires. Les passagers et l’équipage des croisières ont dépensé 100 euros en moyenne tous les jours. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...