L’œuvre de Miro à Valencia pour une exposition incontournable

 -  -  342884


 

C’est san aucun doute l’une des plus belles expositions de ces dernières années que propose l’IVAM el Instituto Valenciano de Arte Moderno, avec pas moins de 200 oeuvres du celebre artiste Joan. Foncièrement avant-gardiste et ultra moderne, il a fait preuve d’une généreuse créativité tant dans ses peintures que dans ses sculptures.

Unique ! Cela pourrait être l’adjectif qui résume et décrit l’art de Joan Miro, l’un des meilleurs représentants de l’avant-gardisme et du surréalisme européen du 20ème siècle. Baptisée « Orden y desorden» cette exposition réunit dans 5 salles autant de peintures que de sculptures, dessins affiches ou pièces de céramique. L’IVAM a réussi à réunir des oeuvres en provenance d’une quinzaine d’institutions nationales et internationales comme le musée Boijmans Van Beuningen de Roterdam, le musée Reina Sofia, le musée Thyssen-Bornemisza, la fondation Juan March de Madrid, le Macba, la fondation Joan Miro, la fondation La Caixa de Barcelona, le musée Es Baluard et la fondation Pilar i Joan Miro de Palma.

Le catalan, né à Barcelone en 1893 a connu le succès en France où il va dès 1919…En 1925, il présente lors d’une exposition Le carnaval d’Arlequin, œuvre purement surréaliste, et sera grâce à elle mondialement connu. Lorsque le mouvement surréaliste prend trop de positions politiques, Miro prend ses distances et se consacre au collage, à la lithographie et à la sculpture. En 1937, la guerre civile le contraint à quitter l’Espagne pour la France. Ce conflit influence grandement son oeuvre, autant dans les tons que dans les formes qu’il peint et crée. Après la guerre, il poursuit son art pictural en décorant des monuments ou façades (Terrace Plaza hotel à Cincinnati ou la Lune et le Soleil sur le bâtiment de l’Unesco à Paris). A l’époque, il fréquente Picasso et participe au mouvement Dada, car de tous les genres, c’est le dadaïsme qui le fascine plus particulièrement. Miro incarne l’imagination, l’humour et la fantaisie pour donner une vie nouvelle aux objets et aux formes qui l’entourent.L’inconscient et le monde de l’onirisme sont des terreaux fertiles qui alimente ses créations.


Figure majeure de l’art XXe siècle, Joan Miró revendiquera tout au long de sa vie une liberté absolue échappant ainsi à toute convention – cubiste, surréaliste, abstraite – qui aurait pu l’enfermer. Pendant 60 ans, l’artiste catalan auteur d’un langage de signes d’une grande richesse, peintre et poète, graveur fécond, sculpteur, céramiste, illustrateur de livres et créateur de décors et costumes pour la scène, inventera son monde, un monde tout en couleur et facilement reconnaissable.
Miro qui s’est éteint à l’âge de 90 à Palma de Mallorca en 1983 laisse une oeuvre considérable tant par son nombre que par son originalité et sa diversité.

L’exposition est à l’IVAM jusqu’au 17 juin 2018. www.ivam.es

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

34 recommandation(s)
bookmark icon