Madrid accueillera 3 000 nouvelles chambres d’hôtels d’ici 2 ans

 -  -  76563


Vingt nouveaux hôtels ouvriront leurs portes en deux ans dans la capitale espagnole. Parmi eux, la moitié est destinée à une clientèle de luxe.

Début mars, le quartier de Las Letras a accueilli la nouvelle version luxueuse de l’un des plus vieux hôtels de Madrid, le Gran Hotel Inglés. En avril, le groupe NH inaugurera un hôtel 5 étoiles sur la célèbre Gran Vía. Cette dernière est, d’ailleurs, très prisée par les hôteliers, puisque Cristiano Ronaldo, via sa société immobilière Pestana, devrait y ouvrir un hôtel de luxe en 2019. Également au printemps, la chaine VP dévoilera un hôtel de 214 chambres sur la Plaza de España.

La succession de ces ouvertures et projets montre l’intérêt que portent les groupes hôteliers à Madrid. En effet, le nombre de chambres disponibles dans la capitale devrait passer de 43 000 aujourd’hui, à 46 000 d’ici deux ans. 3000 chambres se répartiront ainsi dans vingt nouveaux hôtels, dont onze de luxe.

Des touristes plus nombreux et d’un nouveau genre

Une effervescence qui s’explique notamment par la première place de la capitale espagnole au classement des villes où les groupes hôteliers investissent. 600 millions d’euros ont été investis à Madrid en 2017, contre 550 millions pour Málaga et 530 millions d’euros à Barcelone, selon JLL Hotels & Hospitality.

Autre facteur qui peut expliquer l’enjouement pour Madrid : le chiffre record de touristes, 82 millions, qui ont visité l’Espagne en 2017. 6,2 millions d’entre eux sont ainsi passés par la capitale. Par ailleurs, l’aéroport de Madrid a développé son offre de connexions. Il est désormais possible de voyager vers et depuis 74 pays dans le monde, et notamment l’Asie.

Si le nombre de touristes a fortement augmenté, leurs goûts sont également en train de changer. En effet, nombreux sont ceux qui recherchent une réelle expérience et un séjour agréable. Pour les accueillir, une nouvelle offre hôtelière a dû, et doit se développer, notamment en ce qui concerne les hôtels de luxe. Une clientèle dont ne peut pas se passer la Communauté de Madrid puisque le tourisme représente 7 % du PIB de la région et génère 383 000 emplois directs ou indirects.

Madrid, l’une des meilleures capitales européennes où investir

Mais, l’emballement immobilier pour Madrid a également suscité une hausse du prix du mètre carré, de 25 à 30 % selon Magna Hospitality. Il faut dire que la capitale espagnole compte de nombreuses opportunités dans le centre de la ville, à l’inverse de Barcelone dont le centre est saturé et où les investissements ne peuvent se faire qu’à l’extérieur.

Madrid reste également l’une des villes les moins chères d’Europe où investir face à Paris, Rome ou Londres. Une opportunité que les grands groupes hôteliers ont bien comprise puisque des marques comme Mandarín, Four Seasons ou W investiront bientôt les rues madrilènes.

Newsletter

76 recommandation(s)
bookmark icon