Madrid limite à 90 jours les locations touristiques sans licence

 -  -  13122


Face à la nouvelle économie collaborative, les règles s’adaptent très progressivement.

La ville de Madrid souhaite réguler les locations touristiques sans licence dans la capitale. Le 13 décembre, la maire Manuela Carmena, a fait une série d’annonces sur le sujet. Les particuliers ne pourront louer leur logement que sur une durée maximum de 90 jours par an. Au-delà, des licences particulières seront requises. La mairie s’attend à plus d’un millier de demandes d’autorisation municipale dès janvier.

En cas de non-respect de ces nouvelles règles, des amendes pourraient être infligées aux propriétaires. Toutefois, la mairie est restée très floue sur le sujet, soulignant son désir d’arriver à un consensus pour tous.

Manuela Carmena a par ailleurs annoncé qu’elle procéderait à une recensement des logements touristiques dans la capitale, afin, notamment, d’élaborer une carte de la ville soulignant les zones les plus saturées.

Madrid est loin d’être la seule ville a tenté de réguler ce type de locations. A Paris, les propriétaires ne peuvent dépasser les 120 jours de location par an. Pour veiller au respect de la règle, la mairie exige depuis décembre un numéro d’enregistrement pour chaque annonce en ligne. Des centaines de logements ne respectant toujours pas cette obligation, la maire Anne Hidalgo a annoncé la mise en demeure de 5 plateformes en ligne, le 11 décembre. La partie est donc loin d’être gagnée pour Manuela Carmena.

Photo : Mairie de Madrid – à droite, Manuela Carmena (maire de la capitale)

13 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...