Meliá investit 19 millions afin de transformer le Tryp Ambassador de Madrid en 5*

 -  -  438


Madrid, 18 nov. (EP) Meliá Hotels International investira 19 millions d’euros dans la rénovation de l’ancien et historique Tryp Ambassador de Madrid afin de le transformer en un nouvel établissement cinq étoiles, qui sera commercialisé en tant que Gran Meliá Palacio de los Duques et ouvrira ses portes en 2016. La chaîne de la famille Escarrer, qui compte sur 23 établissements dans la capitale, mène actuellement à bien un projet intégral de réforme de l’immeuble afin de le transformer en un hôtel de luxe, qui sera incorporé au sélect club ‘Leading Hotels of the World’. Au cours d’un communiqué, la compagnie a expliqué que le projet de reconversion, dirigé par l’architecte Álvaro Sans, parie sur le développement du concept ‘urban leisure resorts’, c’est-à-dire, des hôtels situés en ville dont les loisirs soient une composante importante. « Madrid conserve un énorme potentiel en tant que destination urbaine de référence, non seulement en matière d’affaires, mais aussi de facettes qui complètent l’expérience des voyageurs, telles que le patrimoine artistique ou l’art, là où la ville n’a pas de concurrents », a assuré le Vice-président et Conseiller Délégué de Meliá, Gabriel Escarrer. Le dirigeant a confirmé l’engagement de Meliá aux effets d’aider Madrid « à récupérer sa position en tant que l’une des destinations touristiques de préférence à échelle internationale, en contribuant à un produit hôtelier unique et d’une qualité exceptionnelle, en renforçant sa compétitivité et celle de la destination ». OFFRE COMPLÉMENTAIRE Ainsi, il cherche à compter sur une offre complémentaire de grande valeur afin d’enrichir l’expérience de ses clients au sein de l’hôtel, avec des espaces gastronomiques d’auteur, des concepts tels que des bars ‘afterwork’ afin d’attirer le public local vers l’établissement, ainsi que des installations de ‘spa’ et bien-être. L’hôtel, situé à 200 mètres du Théâtre Royal, occupe l’espace du plus grand couvent dominicain du XIIIe siècle ayant donné son nom à la rue, et à l’ancienne résidence des Ducs de Granada de Ega y Villahermosa, collectionneurs d’art et membres de la société intellectuelle madrilène du XIXe siècle. Leur passion pour les peintures de Velázquez –dont l’une des œuvres fut donnée au Musée du Prado– se sent dans tous les coins de l’hôtel, la décoration des chambres et les espaces communs, où l’art est l’axe central. Meliá développe un modèle hybride dans ses hôtels madrilènes les plus emblématiques, comme le ME Madrid et le Gran Meliá Fénix, ou les établissements les plus récents comme l’Innside ou les traditionnels Meliá Castilla et Meliá Princesa Madrid afin de satisfaire la demande aussi bien des voyageurs d’affaires que de loisirs et ainsi optimiser leur rentabilité. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

4 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...