Meliá n’envisage pas de fermer ses hôtels en Égypte

 -  -  11


Madrid, 10 nov. (EP) Meliá Hotels International n’envisage pas de fermer ses hôtels en Égypte, où elle compte sur quatre établissements, dont deux d’entre eux à Sharm el Sheikh, bien qu’elle demeure attentive à l’évolution de la situation suite à l’attentat et la chute de la demande. Gabriel Escarrer, Vice-président et Conseiller Délégué de la chaîne majorquine l’a ainsi assuré au cours de déclarations auprès des médias, suite à son intervention lors du premier forum sur les investissements hôteliers en Méditerranée qui s’est tenu à Madrid, el Mediterranean Resort & Hotel Real Estate Forum, MR&H. Concrètement, Escarrer a souligné qu’ils « souffrent beaucoup », mais que la flexibilité en matière de coûts et à niveau salarial permet à la chaîne de compenser les chutes d’occupation, en minimisant ainsi les pertes. « Les malheurs des autres ne peuvent pas nous servir d’excuse », a ajouté Escarrer, après que la question de l’impact de la situation égyptienne sur le secteur touristique à échelle globale lui ait été posée. De même, le Vice-président et Conseiller Délégué du groupe hôtelier a indiqué qu’il existe une « grande » opportunité d’améliorer les hôtels du nord de la Méditerranée. Dans ce cadre, Escarrer a souligné que l’Égypte a « beaucoup à offrir » et que la situation que traverse le pays actuellement est « lamentable ». En conséquence, il est de l’avis que le secteur touristique « doit être présent » en Égypte et penser que la situation s’améliorera à un moment ou l’autre. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...