Napster revient pour conquérir le marché du streaming musical

 -  -  119


Le site Napster propose du streaming musical avec un abonnement mensuel fixé à moins de 10 euros et entre ainsi en concurrence directe avec les leaders actuels tels que Deezer, Spotify ou le récent Google play musique. Initialement, entre 1999 et 2001, Napster était un site peer to peer destiné au partage et à l’échange de fichiers musicaux. Alors pionnier et poursuivi pour violation de droit d’auteur, le service original a depuis été racheté par Rhapsody, modernisé et se présente désormais comme un site de musique en streaming de la même manière que Deezer, Spotifiy et Rdio. Selon Jon Irwin, président de Rhapsody International, Inc., l’objectif est de « proposer aux amateurs de musique la solution la plus flexible et la plus personnelle pour qu’ils découvrent de nouveaux morceaux : qu’il s’agisse du dernier tube d’une star internationale, ou du tout nouvel album d’artistes locaux émergents ». Pour 9,95 € par mois, les utilisateurs pourront avoir un accès illimité au contenu streaming aussi bien sur le service web que sur la version mobile et ce, parmi 20 millions de titres en tous genres. Par ailleurs, Napster propose des conseils, des séances en direct et des interviews exclusives de différents artistes mais offre aussi la possibilité de stocker les chansons favorites sur smartphone et tablette. Thorsten Schliesche, senior vice-président et directeur général Europe de Napster a ainsi expliqué : « Nous savons que les fans espagnols de musique vivent branchés sur le monde digital, surtout dans le domaine mobile. L’Espagne est le pays leader en Europe en ce qui concerne l’usage de smartphones ». Depuis mardi 4 juin, Napster est implanté dans 14 pays européens, dont l’Espagne. Pour les curieux, il est possible d’essayer la période d’essai gratuitement pendant 30 jours mais avec une limitation à 30 secondes par titre.

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...