Perpignan présente à Madrid son offre touristique et ses opportunités d’investissement

 -  -  2458039


La semaine du salon international Fitur est l’occasion pour certaines régions françaises de venir se présenter au très dynamique marché local. Jeudi soir, une délégation de Perpignan est venue présenter ses atouts aux madrilènes.

 

Perpignan est de plus en plus à la mode dans la capitale espagnole. Il faut dire qu’avec moins de 5h de TGV depuis Madrid, l’offre touristique séduit chaque année un peu plus les espagnols.  Le réseau espagnol WOMMs a invité 120 convives madrilènes jeudi soir au fameux Platea pour venir rencontrer la délégation de Perpignan alors que se tient cette semaine à Madrid un des plus grands salons international du tourisme, Fitur.

Les entités suivantes de Perpignan étaient représentées: Musée de Tautavel, La Villa

Promotion du vin de Perpignan au WOMMs

Duflot, Le Château de l’OU, OT de Perpignan, La CCI de Perpignan, le Musée de Céret, le journal l’Indépendant, Invest In Perpignan, l’ADT, le Campanile, le Mas Amiel, Ports de Caractère, le Mémorial de Rivesaltes, Les Caves Byrrh, la Fédération Toursime de Terroir, la CCI Midi-Pyrénnées, Clic Emotion et enfin les Toques Blanches.

 

Pendant la soirée, un représentant des équipes de rugby de Perpignan, USAP (rugby à XV en Pro D2) et Les Dragons Catalans (Rugby à XIII en Super League), a remis deux polos dédicacés à Frederic Hermel (correspondant de RMC/L’équipe) et Cedric Prieto (Consul de France à Madrid). Etaient aussi présents Géraldine Filippi (Directrice de Business France Espagne Portugal) et Jean-Luc Klaveren, ambassadeur de Monaco en Espagne très attaché à la région de Perpignan. Jean-Charles Tolza de Sud à Bruxelles, Laurence Lemoine

correspondante du Courrier d’Espagne à Valence et Philippe Chevassus directeur du Courrier d’Espagne étaient présent pour l’événement.

La French Tech Madrid (Dimitri Seigneuray) était de même présente au WOMMs car Perpignan c’est aussi un éco-système de start-ups en pleine essor. Et le premier marché naturel à l’export pour les PME et les start-ups de la région, c’est l’Espagne. D’ailleurs Invest In Perpignan est à l’initiative des « Trains French Tech » reliant Perpignan et certaines villes espagnoles.

Lors de leur discours, Laurent Gauze (Vice-Président de Invest In Perpignan) et

Denis Pelouse de la CCI Perpignan

Denis Pelouse (Elu de la CCI de Perpignan) ont souligné tous deux l’intérêt et la motivation des PME de la région de venir s’implanter en Espagne et de développer les relations bilatérales. Coté espagnol, de nombreuses sociétés regardent aussi de plus en plus Perpignan pour se lancer sur le marché français.

Le réseau WOMMs qui a fêté ses dix ans l’année dernière propose une plate-forme permettant à des entités françaises de venir rencontrer des acteurs espagnols mais aussi des français très bien implantés dans le tissu local qui peuvent les aider dans leurs implantations. C’est aussi l’occasion pour des industriels espagnols de venir établir des contacts avec les français.

 P.C.

Newsletter

245 recommandation(s)
bookmark icon