Plan d’austérité pour la Catalogne

 -  -  112


Bruxelles fait pression sur l’Espagne, qui elle-même reporte les exigences budgétaires sur le gouvernement catalan. C’est dans ce contexte que vient de tomber le dernier budget de la communauté autonome. Explications.     Rigueur demandée à toutes les autonomies On connaissait la rigueur budgétaire d’Andreu Mas-Collel, le conseiller catalan à l’économie, mais le dernier budget de la Generalitat de Catalunya surprend par l’ampleur de ses réductions de coûts et sa baisse globale de 10% en comparaison au budget précédent, soit 39,3 million d’euros. Depuis l’arrivée au pouvoir de la CIU, les tensions sont très vives entre le gouvernement socialiste de Jose Luis Rodriguez Zapatero et l’exécutif catalan. Madrid a choisi de traiter d’égale manière les dix-sept communautés autonomes, sans tenir compte de leur richesse respective et imposant à chacune d’entre elles de réduire son deficit à un taux de 1,33% du PIB. Sur ce dernier point, la Catalogne est particulièrement dans le rouge puisqu’elle affiche un taux deux fois supérieur, à 2,66%. Une région sous pression Les tensions entre la ministre de l’économie Socialiste Salgado et le nationaliste Mas-Collel s’étendent peu à peu à toute la société catalane, avec des annonces successives de réductions des coûts poussant dans la rue plusieurs corps de métiers. Les personnels de santé manifestent depuis plusieurs mois leur mécontentement face aux coupes annoncées dans le secteur, tandis que les syndicats s’inquiètent des milliers de suppressions de postes annoncées dans le secteur public. Un plan de réduction de la masse salariale a notamment été approuvé au début de l’année. Il oblige entreprises publiques et semi-publiques (entités détenues à au moins 50% par la Generalitat) à réduire leur masse salariale de 6% ou à réduire leur personnel de 5%, avant le 30 juin prochain, soit un peu plus de 1000 licenciements prévus avant la fin du mois. Aurélie Chamerois

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...