Pourquoi le sport est une industrie en Espagne ?

 -  -  3108


Quatre événements vont permettre l’injection de plus de 280 millions d’euros dans le sport espagnol : le circuit de Jerez, les masters de Madrid, le circuit de Montemeló et le Longines Global Champion Tour. La presse espagnole soulignait cette semaine la déclaration d’impuissance du Barça face au Bayern de Munich, battu 3-0 dans un jeu « gris, sans mordant, vain et sans âme », match de demi-finale de la Ligue des Champions qui devrait rapporter près de 6,5 millions d’euros au Barça comme au Real contre Dortmund. Ces événements vont permettre l’injection de plus de 280 millions d’euros dans le sport espagnol. Le circuit de Jerez en Andalousie a permis samedi 4 mai la signature du pole avec un tour plus rapide de 0,247 secondes par Jorge Lorenzo (Yamaha Factory) face à son rival Dani Pedrosa (Honda HRC). Un chrono intimidant qui marque les esprits pour le Grand Prix d’Espagne. Outre la Formule 1, les matchs de tennis avec les masters de Madrid ne se disputeront plus sur terre bleue. La traditionnelle terre ocre sera en effet de vigueur jusqu’au 12 mai. « La terre, comme toujours, comme jamais », proclamaient les organisateurs du Mutua Madrid Open en 2012, terre pourtant 40 fois plus chère que la terre ocre. En effet, il faut compter 6000 euros la tonne pour la terre bleue contre 150 euros pour la même quantité de terre ocre : un buzz coûteux. Gilles Simon regrettait notamment l’an dernier que “l’argent investi dans cette innovation n’ait pas été utilisé pour améliorer la qualité des courts ”. Le circuit de Catalogne ou circuit de Montemeló, conséquence d’un impact économique de 160 millions d’euros en 2012 sera aussi célébré, jour de la finale du tournoi le plus important de tennis sur sol espagnol. Enfin, le tournoi hippique, le Longines Global Champion Tour, se tiendra cette fois-ci dans la capitale et pourrait rapporter 5 millions d’euros en à peine 3 jours de compétition.

Newsletter

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...