Premier semestre historique pour le vin espagnol

 -  -  6223


Avec un chiffre d’affaire de 1 320,7 millions d’euros, les exportations espagnoles de vin ont battu un record historique au premier semestre 2017. Alors que le pays a vendu 7,8 millions de litres de moins qu’à la même période l’année précédente, les recettes ont augmenté de 6%. En cause, une augmentation des prix du vin espagnol, avec une valeur moyenne de 1,18 euros par litre (contre 1,11 en 2016).

Les prix étaient justement, jusqu’alors, l’ombre au tableau du marché du vin espagnol. Alors qu’en 2015 le pays arrive en tête des exportations mondiales (en volume), la valeur des produits espagnols est encore bien loin de celle que l’on trouve chez ses voisins européens, à commencer par la France ou encore l’Italie. Si la quantité est bien là, avec des chiffres records de presque 24 millions d’hectolitres exportés, la qualité peine alors à se donner à voir sur le marché.

Aujourd’hui, avec des prix plus élevés, l’Espagne peut espérer combler ses lacunes sur le marché. La valeur de ses exportations est à la hausse, notamment chez ses trois premiers clients : l’Allemagne avec 187,9 millions d’euros d’échange (+3,9%), suivie des Etats-Unis ayant acheté pour 165,1 millions d’euros (+4,7%), et la France pour la somme de 161,7 millions d’euros (+5,7%).

Toutefois, la clé du succès du vin espagnol semble se trouver pour l’heure sur un tout autre continent. En effet, c’est la Chine, cinquième marché le plus important pour le secteur, qui a enregistré la progression la plus nette ce semestre : avec une augmentation de près de 30% en un an, les exportations vers l’empire du Milieu ont atteint 94 millions d’euros.

Newsletter

6 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...