Près d’un chômeur sur trois a refusé un emploi ces trois dernières années

 -  -  4


28% des demandeurs d’emplois espagnols n’ont pas accepté un poste qu’on leur proposait, dans la moitié des cas à cause du salaire, des horaires ou de la situation géographique, selon une récente étude de Manpower. Des raisons différentes selon la tranche d’âge Selon l’enquête de Manpower, les jeunes de 16 à 24 sont ceux qui refusent le moins souvent un emploi (24% des chômeurs de cet âge). Lorsqu’ils le font, c’est en premier lieu à cause des horaires. En revanche, la tranche des 25-34 ans est celle qui refuse le plus souvent un poste proposé (31%), en grande partie parce que le salaire proposé est trop bas, et dans un second temps pour des horaires qui ne conviennent pas. Après 35 ans, seuls 27% des demandeurs d’emploi n’acceptent pas le poste proposé, et une fois sur quatre parce que le salaire n’est pas suffisant. Une situation paradoxale Alors que le pays traverse une crise économique sans précédent et que le taux de chômage se situe depuis des mois autour des 20%, l’étude a surpris. Les chômeurs des grandes villes semblent être les plus exigeants: 35% des chômeurs madrilènes ont déjà refusé un emploi. L’enquête pointe également du doigt le besoin de formation des sans-emploi: 81% des sondés pensent que les demandeurs d’emploi devraient suivre un mimimum d’heures de formation obligatoires. Aurelie Chamerois

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...