Prisa aux prises avec la cession de Canal+

 -  -  3


Le groupe espagnol de presse Prisa aurait reçu une offre de NewsCorporation entre 180 et 200 millions d’euros pour les 56% de Canal+ Espagne, que le groupe espère céder à 1 milliard, selon les sources d’El Economista. L’intérêt du magnat des médias, Rupert Murdoch, pour la chaine a été évoqué pour la première fois il y a quelques semaines. Saisir Canal+ Espagne représente pour l’Australien l’occasion de se faire une place sur le marché de la télévision payante en Espagne et de s’installer sur le marché du football notamment, lui qui détient les droits de plusieurs grands championnats. Dans une situation financière délicate le groupe espagnol se voit dans l’obligation de céder la chaine payante si elle veut survivre. Face aux difficultés rencontrées dans cette cession, Prisa a renforcé ses contacts avec les acheteurs potentiels que sont BSkyB, News Corporation et Telefonica, sans succès jusqu’à maintenant. Parallèlement un plan de réorganisation visant à réduire les coûts de travail du personnel de 10%, avec notamment 8 licenciements chez Canal+, a été engagé. Pour le moment, il semblerait qu’aucune opération ne soit tentée avant la fin de l’été, pour que passe la traditionnelle guerre du football entre Mediapro et Prisa.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...