Privatisation de l’hôpital Clínic de Barcelone, un groupe japonais en négociation

 -  -  234


Le Generalitat (le conseil catalan) a décidé d’une restructuration du deuxième plus grand centre sanitaire de Catalogne, l’hôpital Clínic de Barcelone, permettant de faire entrer des investisseurs privés dans la gestion du centre. L’opération consiste en une séparation de la gestion du patrimoine de celle de l’activité sanitaire. D’une part, un Consortium patrimonial essentiellement public serait créé pour gérer les biens et terrains. D’autre part, une Fondation de gestion prendrait à sa charge les problématiques touchant aux soins, à la recherche et à l’enseignement. C’est grâce à cette dernière que Boi Ruiz, conseiller catalan à la Santé, entend faire entrer des investisseurs extérieurs dans la gestion de l’hôpital. L’hôpital Clinic de Barcelone Après son transfert des mains de l’Etat à celles du conseil catalan en 2008, l’hôpital Clínic barcelonais est parvenu à contenir sa dette. Elle s’élève aujourd’hui à 110 millions d’euros auprès de la Sécurité Sociale et à 120 millions d’euros envers ses fournisseurs, héritage du transfert de propriété qui doit aujourd’hui être liquidé avant l’entrée d’investisseurs dans la Fondation. Le groupe japonais contacté par le Generalitat poserait quelques soucis quant aux domaines d’investissement concernés d’après elEconomista.es. Il semblerait que l’investisseur soit prêt à considérer une opération sur les activités spécialisées, les laboratoires ou encore les blocs opératoires, soient les domaines les plus rentables de l’activité sanitaire. De son côté, l’hôpital Clínic souhaite céder avant tout ses services hospitaliers d’assistance comme la gériatrie, ce qui intéresserait moins le japonais d’après les sources du journal.

Newsletter

2 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...