Rencontre avec Yuli dans son laboratoire de thé

 -  -  18


Juliana (Yuli) est andalouse. Après avoir vécu à Londres où elle enseignait le français, elle décide de se lancer dans un projet qui lui tenait à cœur : ouvrir son propre magasin de thé et d’épices et recréer l’ambiance des petites boutiques qu’on ne trouve plus à Madrid.   Voici presque 3 ans que Yuli a créé Spicy Yuli, à quelques pas de son domicile, dans le quartier de Triball. Un univers plein de charme où les bocaux d’épices de toutes les couleurs donnent vie à ce petit local commercial, abandonné il y a à peine quelques années encore. On entre chez Yuli pour lui demander comment cuisiner un plat ou simplement pour lui dire bonjour. Chaque visite est une excuse pour discuter et échanger quelques « recettes de grand-mère ». Plus de 80 épices et 90 variétés de thé se rassemblent sur ces anciennes étagères vintage qui donnent tout le charme à cette épicerie coquette. Tout se vend au poids et c’est un véritable plaisir de choisir entre cette gamme infinie d’aromes. A cela viennent s’ajouter quelques produits anglais, biscuits et confitures, petits sachets de sel ou encore des bonbons qu’on aura la chance de goûter en feuilletant les livres de cuisine mis à disposition d’un public hétéroclite. Alors, faites le passant curieux et entrez chez Yuli pour découvrir l’ambiance des petits salons de thé londoniens et se retrouver comme à Portobello, qu’elle apprécie particulièrement. Spicy Yuli C/Velarde, 42   Marie Lampe Madrid & Co

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...