Seat arrive en Norvège avec une plateforme en ligne

 -  -  141978


Les Norvégiens vont désormais découvrir l’automobile espagnole à travers les modèles Ibiza, Léon, Arona et Ateca de Seat. Ces derniers seront les premiers à être commercialisé en Norvège, mais uniquement sur une plateforme en ligne.

Seat a annoncé au mois d’avril son entrée sur le marché des voitures en Norvège. En effet, le groupe espagnol rendra possible l’achat de ses modèles en ligne, à travers un site qu’il a créé. Une façon originale de s’implanter dans un nouveau pays mais assez logique car la Norvège est l’un des pays les plus digitalisé du marché européen.

La plateforme imaginée par Seat est, évidemment, le point-clé de ce nouveau système de vente. Le site sera accessible tous les jours de l’année et à n’importe quelle heure. Il permet de réaliser un achat rapide, mais personnalisé. Le client pourra, en effet, choisir son modèle préféré mais aussi la finition, le moteur, la couleur et les accessoires qu’il souhaite.

Magasins éphémères

En cas de problèmes, des centres de services à la clientèle avec une assistance téléphonique seront à disposition des clients du site internet pour répondre à leurs questions. Ces centres, situés à Oslo, Bergen et Trondheim, serviront également de centre d’exposition où les clients pourront voir les voitures de la marque. 23 autres points de vente sont aussi prévus sur le territoire norvégien.

Peu connu du grand public dans le pays scandinave, Seat a prévu dans les prochaines semaines d’ouvrir deux magasins éphémères afin de faire découvrir ses produits aux Norvégiens. Les clients pourront donc y voir les différents modèles mais aussi la nouvelle plateforme et essayer les véhicules s’ils sont intéressés.

La plateforme en ligne n’est pas la seule actualité de la marque automobile espagnole en Norvège. En effet, Seat s’est récemment allié à Hyre, site internet de mobilité, pour promouvoir un service de voiture partagée. 40 voitures vont ainsi permettre aux usagers norvégiens d’utiliser une voiture Seat et d’avoir les bénéfices de la voiture partagée.

Newsletter

141 recommandation(s)
bookmark icon