Telefónica obtient 930 millions d’euros des banques chinoises

 -  -  329


Les ventes de l’opérateur de télécommunications Telefónica sont en baisse en Espagne comme en Amérique Latine. De plus, la compagnie est actuellement en train de perdre des clients. Malgré cela la multinationale a réussi à conclure une opération de financement avec la Chine.   Telefónica a obtenu une ligne de crédit de 1,2 milliards de dollars (environ 929 millions d’euros) sur 10 ans avec les banques chinoises CDB (China Development Bank) et ICBC (Industrial and Commercial Bank of China).  Les fonds seront destinés à l’acquisition de produits et services technologiques par l’entreprise de télécommunications dans le monde entier. Il s’agit de la deuxième phase d’une opération réalisée au mois de janvier dernier dans laquelle BBVA a participé comme conseiller intermédiaire. C’est la première initiative de ce type annoncée par CDB avec une entreprise espagnole qui contribue donc à l’avancée de la nouvelle tendance de coopération patronale hispano-chinoise. 9,2 milliards d’euros de crédits Depuis le début de l’année, Telefónica a réalisé plusieurs opérations de financement pour un montant global d’environ 9,2 milliards d’euros. Des émissions atteignant 3,3 milliards d’euros ont été lancées dans le marché obligataire (euro et livre). Des placements privés en euros, couronnes tchèques et yens japonais ont également eu lieu pour un montant approximatif de 300 millions d’euros. Dans le marché des emprunts, 4 milliards d’euros ont servi au refinancement d’un syndicat ainsi qu’à d’autres financements alternatifs, y compris l’accord cité avec les banques chinoises pour un montant total de 1,5 milliards d’euros. Investissements en Espagne Il y a quelques jours, Telefónica et La Caixa ont annoncé un investissement conjoint de trois millions d’euros dans la compagnie addFleet spécialisée dans les systèmes intelligents pour le transport. Les deux entreprises souhaitent développer la commercialisation des produits d’addFleet dans le monde entier. C’est le premier investissement que réalise Telefónica Ventures en Espagne  après avoir auparavant misé sur l’international avec des entreprises technologiques comme Quantenna Communications, Joyent ou bien Boku. N.B.

Newsletter

3 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...