The Wild Bunch Barcelona, le club privé pour faire des affaires

 -  -  1071513


La nouvelle mode des clubs privés, commencée aux États-Unis avec l’ouverture du 5Hertford Street, touche aussi l’Espagne. À Barcelone, The Wild Bunch Barcelona entend s’imposer comme un nouveau lieu où il est possible de conclure un contrat dans un lieu décontracté et ouvert.

Ces clubs privés d’un nouveau genre doivent permettre aux businessmen de tous horizons de se rencontrer et de discuter dans un lieu informel et chaleureux. C’est ce que propose The Wild Bunch Barcelona, récemment ouvert par l’homme d’affaires et consultant sportif Uri Bueno qui a présenté son projet au journal El Economista.

Le Club est d’abord destiné aux hommes et aux femmes d’affaires, mais chaque membre doit avant tout « être une personne normale, pas extraordinaire, juste normale ». Car, le but de The Wild Bunch Barcelona est avant tout de rassembler des personnes « qui veulent échanger sur des expériences, des contacts et créer une synergie commerciale dans un environnement convivial et ludique. »

Un échange permit grâce aux différents domaines professionnels dont sont issus les membres : « Nous avons des entreprises technologiques à l’immobilier, en passant par des avocats ou des sportifs. »

Pour entrer dans le club, chaque personne souhaitant être membre doit passer un entretien « simple », selon Uri Bueno. Ces rencontres permettent au propriétaire des lieux de s’assurer que la personne correspond à « l’écosystème » du Wild Bunch Barcelona : « Nous voulons des partenaires qui correspondent à n’importe quelle activité, d’un dîner à un jeu de dominos, de bonnes personnes. »

Le club dispose de tout ce que l’on peut vouloir. Les 200 mètres carrés disposent d’un bar, d’un lieu de lecture, d’un billard, du Wi-Fi, de table de jeux. Mais, The Wild Bunch Club doit aussi pouvoir servir pour les affaires, des espaces de réunions sont donc disponibles pour les membres. Des bureaux privés sont également à la disposition des membres pour un coût de 480 à 550 euros. L’abonnement au club est, lui, de 100 euros par mois par membre.

Selon Uri Bueno, le club pourra résister à la crise politique catalane grâce au savoir-être de ses membres : « Indépendamment de la complexité de la situation politique actuelle, le club continuera d’aider les membres à résoudre leurs problèmes. »

 

Photo : thewildbunch.barcelona

Newsletter

107 recommandation(s)
bookmark icon