Une alternative pour les jeunes espagnols

 -  -  34


Madrid, 11 nov. (EP) L’Australie octroiera 500 visas de séjour annuels et un permis de travail temporaire à 500 jeunes licenciés espagnols, dans le cadre du programme ‘Work & Holiday’ que développe le pays dans diverses régions de l’UE. Les permis, dont la demande pourra être faite à partir du 23 novembre prochain, autorisent à travailler à temps complet en Australie « pendant une durée maximale de six mois dans la même entreprise » et « d’étudier pendant quatre mois ou de simplement voyager en Australie, en sortant et entrant du pays toutes les fois où cela soit nécessaire », d’après les explications fournies par l’organisation de soutien aux émigrants espagnols en Australie, AussieYouToo. En outre, la porte-parole de l’organisation, Isabel Guerrero, a expliqué à Europa Press qu’il est  » d’ores-et-déjà confirmé » que le nombre de places du programme augmentera, de manière à en » offrir probablement plus de 500″ lors du prochain cursus. Le programme s’adresse exclusivement aux jeunes (de 18 à 30 ans au moment de la demande) avec au moins deux ans d’études supérieures, et qui puissent démontrer « disposer de fonds suffisants afin de vivre dans le pays pendant le délai de vigueur du visa », c’est-à-dire, 5.000 dollars australiens au total (3.473 euros), pour l’acquisition du billet aller-retour, et les démarches nécessaires à l’obtention du visa, dont le prix est de 291,75 euros. En outre, les autorités australiennes exigent de ceux à qui le visa est octroyé de  « posséder un niveau fonctionnel d’anglais » (un résultat minimal de 4,5 lors de l’examen IELTS) et ne pas avoir profité d’un séjour dans le pays, dans le cadre du programme Working Holiday Visa, d’après les explications de AussieYouToo. Les espagnols souhaitant faire partie du programme devront en faire la demande par le biais de l’Ambassade Australienne à Berlin et par courrier postal, en envoyant le formulaire du programme que publie le département d’immigration australien sur sa page Web (http://www.immi.gov.au/Visas/Pages/462.aspx) dûment rempli. La fondatrice de l’organisation de soutien aux espagnols en Australie, Marta Caparrós, a expliqué que ce nouvel accord « offre une alternative » aux espagnols qui souhaitent travailler en Australie et a rappelé que jusqu’ici, ils devaient le faire « en qualité d’étudiants et à temps partiel, ce qui signifie se financer le cursus afin de pouvoir travailler ». Par ailleurs, AussieYouToo a assuré que l’Australie « est l’une des destinations les plus sollicitées par les jeunes espagnols » et a expliqué qu’au cours de l’année 2008-2009, 559 visas furent octroyés à des étudiants espagnols dans le pays et ce chiffre a atteint 1.400 en 2012-2013, conformément aux données du Service d’Immigration du pays. En outre, l’organisation organise un débat informatif mercredi à 19 heures à Barcelone afin d’orienter les jeunes souhaitant participer au programme, en détailler les prérequis et éclaircir les doutes concernant la procédure de demande du visa. Parallèlement, elle mène à bien une campagne d’informations sur Twitter grâce aux profils de AussieYouToo sur le réseau social et l’étiquette ‘#WorkandHoliday’ afin de guider également les personnes intéressées par la procédure d’inscription au programme, moyennant la résolution de leurs doutes grâce aux experts en immigration de l’organisation, ont-ils expliqué. EUROPA PRESS – Le Courrier d’Espagne avec Sol Marzellier de Pablo (www.smtraductores.com)

Newsletter

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...