Une bonne saison pour le tourisme de neige

 -  -  8


Le secteur, qui avait connu une saison catastrophique l’année dernière en Espagne, donnent des signes de reprise depuis le début de l’hiver. «L’année dernière a été la pire année de neige depuis 20 ans, expliquait début janvier Antonio Domenech, directeur général du Panticosa Resort dans les Pyrénées, mais cette saison a débuté avec une excellente qualité et nous avons remarqué que les gens avaient envie de skier. » Si le contexte économique a contribué à la mauvaise saison 2011-2012, les conditions météorologiques n’avaient en effet rien arrangé : « certaines stations avaient dû ouvrir et fermer constamment à cause du manque de neige » confie Paloma Garcia, directrice de l’Atudem (Asociación Turística de Estaciones de Esquí y Montaña). Après une très bonne saison 2008-2009 qui avait attiré 6,6 millions de touristes, le secteur s’était maintenu à 5,6 et 5,5 millions de visiteurs les saisons suivantes pour s’effondrer l’année dernière sous la barre des 4,5 millions. Pour inverser la tendance, les 34 stations d’Atudem ont baissé leurs prix et effectué d’importants investissements. « Notre objectif est d’assurer un minimum de 5 millions de visiteurs par an » explique Paloma Garcia. Un excellent mois de décembre Les premiers résultats de l’année semblent être à la hauteur des attentes des professionnels du secteur. Les stations de ski ont enregistré un taux d’occupation de 85% pendant les ponts du mois de décembre et se sont déclarées très satisfaites des vacances de fin d’année. Entre le 6 décembre 2012 et le 6 janvier 2013, elles ont enregistré une hausse de plus de 15% de leur chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière. La Semaine Sainte, qui coïncide cette année avec la fin du mois de mars, devrait également leur assurer une très bonne fin de saison. Les professionnels, qui se plaignaient régulièrement du manque d’appui publicitaire de la part des institutions, viennent par ailleurs de signer un accord avec le gouvernement pour assurer la promotion du tourisme de neige espagnol en Russie, en France, au Portugal et au Royaume-Uni. Le secteur emploie aujourd’hui plus de 100.000 personnes en Espagne.

comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...