Valence : issue incertaine pour le centre commercial Puerto Mediterráneo

 -  -  33455


Depuis son lancement, en 2014, le projet du centre commercial et de loisirs Puerto Mediterráneo fait débat. Une récente rencontre entre les différents acteurs politiques a eu lieu pour tenter de trouver une issue.

Début février, le Président de la Communuaté de Valence, Ximo Puig et l’ambassadeur britannique, Simon Manley se sont rencontrés pour essayer de résoudre les problèmes qui entourent le projet du centre commercial Puerto Mediterráneo. Ce dernier devrait être, une fois sa construction terminée, le plus grand centre commercial d’Europe. Un enjeu de taille pour la région.

Selon les sources du journal Levante, la rencontre entre les deux responsables politiques concernait le récent changement d’actionnaires d’un des promoteurs britanniques, Eurofund Investments, engagé dans le projet. Simon Manley a soutenu la « viabilité » du projet, même si la majorité des actions est désormais détenue par le groupe Hammerstein.

Alors que le chantier est à  l’arrêt depuis 16 mois, après une décision environnementale défavorable, les rencontres entre les différents acteurs politiques de la région réunissent les mêmes personnes : le ministère du logement, des travaux publics et de la structuration du territoire, ainsi que la ville de Paterna, qui accueille le projet.

De son côté, la coalition politique Compromís reste ferme sur ses positions. Natxo Costa, directeur général du commerce de la Generalitat valencienne, a exprimé la position de Compromís, qui soutient que le projet, au-delà de ses conséquences désastreuses pour l’écologie, le serait aussi pour l’économie locale. .

Pourtant, le projet pourrait attirer les investisseurs, et être un moteur pour la région, selon les promoteurs. En effet, 700 millions d’euros d’investissements sont prévus, avec des effets induits qui pourraient dépasser les 1 400 millions d’euros. Le chantier puis le centre commercial pourraient employer jusqu’à 4 000 personnes, pour des contrats à court ou long terme.

Photo : www.puertomediterraneo.es

Newsletter

33 recommandation(s)
bookmark icon