Virgin veut détrôner Carlos Slim et América Móvil en Amérique du Sud

 -  -  7102


L’entrepreneur anglais Richard Branson et son équipe sont prêts pour faire concurrence à l’homme le plus riche du monde, le mexicain Carlos Slim. Il va lancer Virgin Mobile et assure qu’il fournira un service de meilleure qualité qu’América Móvil aux utilisateurs mexicains. La prépondérance de la compagnie de Carlos Slim au Mexique et en Amérique latine ne fait pas peur à l’homme d’affaires anglais. «C’est une nouvelle et passionnante région. Le Mexique et l’Amérique du Sud font partie du territoire de Virgin », a déclaré Richard Branson.

« Les mexicains n’utilisent pas Telcel pour son bon fonctionnement ou prix. Ils ne sont pas contents avec le service», explique Peter Macnee, PDG de Virgin Mobile en  Amérique latine (VMLA). Cependant, la confrontation avec América Móvil sera difficile : Slim sait comment fonctionnent les détaillants comme Virgin Mobile. Aux États-Unis il possède TracFone, qui avait en mars 23,2 millions d’abonnés, environ trois millions de plus que Virgin. Gabriel Sosa Plata, chercheur à l’Université Autonome Métropolitaine (UAM) et expert des télécommunications, souligne que modifier l’équilibre du pouvoir dans le marché des télécommunications dans cette région sera très difficile : «Ce nouveau concurrent devra être très agressif afin de se positionner comme une véritable menace pour Telcel ».

L’entrepreneur anglais Richard Branson et son équipe sont prêts pour faire concurrence à l’homme le plus riche du monde, le mexicain Carlos Slim. Il va lancer Virgin Mobile et assure qu’il fournira un service de meilleure qualité qu’América Móvil aux utilisateurs mexicains. La prépondérance de la compagnie de Carlos Slim au Mexique et en Amérique latine ne fait pas peur à l’homme d’affaires anglais. «C’est une nouvelle et passionnante région. Le Mexique et l’Amérique du Sud font partie du territoire de Virgin », a déclaré Richard Branson.

« Les mexicains n’utilisent pas Telcel pour son bon fonctionnement ou prix. Ils ne sont pas contents avec le service», explique Peter Macnee, PDG de Virgin Mobile en  Amérique latine (VMLA). Cependant, la confrontation avec América Móvil sera difficile : Slim sait comment fonctionnent les détaillants comme Virgin Mobile. Aux États-Unis il possède TracFone, qui avait en mars 23,2 millions d’abonnés, environ trois millions de plus que Virgin. Gabriel Sosa Plata, chercheur à l’Université Autonome Métropolitaine (UAM) et expert des télécommunications, souligne que modifier l’équilibre du pouvoir dans le marché des télécommunications dans cette région sera très difficile : «Ce nouveau concurrent devra être très agressif afin de se positionner comme une véritable menace pour Telcel ».

Newsletter

7 recommandation(s)
comments icon Commenté 0 fois
0 commentaires
bookmark icon

Écrire un commentaire...