( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

20% des appartements touristiques sont transférés en location résidentielle

 -  -  31421


La baisse de la demande touristique a conduit à 20% de l’offre de location touristique en Espagne, qui est déjà passée au résidentiel de début mars – au début de la crise des coronavirus – jusqu’à mi-juillet, selon le portail des appartements. Les provinces où il y a eu un plus grand transfert de la location touristique vers la location résidentielle sont Santa Cruz de Tenerife, Las Palmas, Almería, Tarragone, Barcelone, Valence, Cadix, Alicante, Málaga, Gérone, Grenade, Baleares et Murcie.

Img HostelturLe portail assure dans un communiqué que le changement est dû au fait que les propriétaires ont préféré modifier le régime de location de leur logement, «privilégiant la sécurité des revenus à la rentabilité plus élevée que leur offrirait la location touristique».

Il souligne qu’à Madrid (1 892 euros par mois), Barcelone (1 775), Donosti-Saint-Sébastien (1 374), Palma de Majorque (1 361) et Bilbao (1 215) le prix moyen de location dépasse le salaire minimum espagnol.

Les hôtes passent d’Airbnb aux plateformes de location longue durée
40% des appartements touristiques à Barcelone vont à la location résidentielle
Par provinces, celles dans lesquelles il y a eu un plus grand transfert de la location touristique vers le résidentiel sont Santa Cruz de Tenerife, Las Palmas, Almería, Tarragone, Barcelone, Valence, Cadix, Alicante, Málaga, Gérone, Grenade, Baléares et Murcie.

Une image de Barcelone. Photo de Aleksandar Pasaric provenant de Pexels
Prix ​​”refroidissement”
Parallèlement à ce phénomène, flats.com a également enregistré une augmentation de 14,2% de la nouvelle offre de location résidentielle longue durée disponible en juillet par rapport à mai. Cette augmentation atteint 31% par rapport à avril.

Selon Ferran Font, directeur des études chez Pisos.com, bien que la baisse des locations de vacances en Espagne soit un signe que “nous n’avons pas encore laissé derrière nous la crise des coronavirus”, l’augmentation de l’offre en propriétés résidentielles permet un “refroidissement” de prix dans les principales capitales, ce qui facilite un meilleur accès au logement.

Source et suite Hosteltur

Newsletter

31 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter