( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

 -  -  38185


Le conseil municipal de Madrid a convenu ce jeudi au conseil d’administration d’approuver initialement la modification spécifique du plan général d’urbanisme de Madrid (PGOUM) pour pouvoir inclure les Torres de Colón dans le catalogue général des bâtiments protégés, ce qui permettra également la régime des travaux autorisés dans le bien et assurer la sécurité juridique des projets futurs.

Après avoir tenu des réunions avec toutes les parties concernées et les examens que la Commission de protection du patrimoine naturel (CPPHAN) et la Commission locale du patrimoine historique (CLPH) ont effectués sur ce bâtiment, la zone de développement urbain a modification du plan général pour pouvoir inclure les tours dans le catalogue avec une protection de niveau 3, degré partiel, suivant les instructions de la Communauté de Madrid.

La protection digne des Torres de Colón est considérée comme résidant dans sa structure suspendue ou suspendue gada, qui est physiquement représentée sur la tête, les accolades et la tige ou le noyau central des deux constructions. Par conséquent, dans le cas des travaux réalisés, ce sont les éléments architecturaux qui doivent être entretenus et restaurés. Cependant, cette structure «suspendue» qui est protégée n’est pas liée à la forme, au volume ou aux matériaux du bâtiment.

La modification occasionnelle modifie également le plan de planification et ajuste l’alignement officiel de la parcelle sur le bâtiment existant. Le bâtiment, appartenant à Mutua Madrileña, est situé sur la Plaza de Colón, 2, dans le quartier Chamberí, et a une superficie d’environ 1 560 m2. Il n’a été classé ni en tant que BIC (Bien d’intérêt culturel) dans la catégorie Monument ni en tant que BIP (Bien d’intérêt patrimonial) par la Communauté.

Source et suite Idealista

Newsletter

38 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter