( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

64% des propriétaires de locations saisonnières sont passés à la location résidentielle

 -  -  53661


64% des propriétaires de locations saisonnières sont passés à la location résidentielle et dans 49% des cas ils l’ont fait indéfiniment.

Brainsre.news 22/10/2020

64% des propriétaires de locations de vacances en Espagne ont décidé de passer à la location résidentielle en raison de la pandémie, selon une étude du portail immobilier Fotocasa.

Avant la crise sanitaire, le groupe de propriétaires qui louaient certaines de leurs maisons pour des séjours de vacances était relativement restreint: 6%. Désormais, leur situation a radicalement changé du fait de la baisse du tourisme et des restrictions à la mobilité ces derniers mois.

Parmi les propriétaires qui sont passés à la location résidentielle, 15% l’ont fait pour une période limitée et prévoient de revenir à la location touristique lorsque la situation s’améliorera; tandis que 49% sont passés au système résidentiel indéfiniment.

«Le fait que 64% des propriétaires de locations saisonnières soient maintenant passés à la location résidentielle et que dans 49% des cas l’aient fait indéfiniment est une bonne nouvelle pour le secteur car il peut aider à fournir le marché plus d’offre », explique Anaïs López, directrice de la communication du portail immobilier.

Le secteur hôtelier, le plus endommagé
Cependant, selon les données de Fotocasa Research, le type d’hébergement le plus touché par la pandémie a été les hôtels qui à l’été 2019 étaient utilisés par 42% des Espagnols et la demande pour la saison 2020 est tombée à 2. 3%.

Dans le cas des appartements de vacances, la baisse a également été importante: 13% ont bénéficié de ce type de bail cet été contre 17% en 2019.

Par communautés autonomes, l’Andalousie est la région où la baisse de la demande de logements vacants est la plus importante par rapport à 2019. Cette année, elle a été l’option choisie dans 12% des cas contre 19% l’an dernier.

Chez les Madrilènes et les Catalans, au contraire, les baisses les plus importantes concernent les réservations d’hôtels: 29% (contre 47% en 2019) en Catalogne et 26% (contre 47% il y a un an) à Madrid. .

Pertes de 9 milliards
Le secteur du logement à usage touristique enregistrera cette année des pertes de près de 9 milliards d’euros en raison de la paralysie du secteur du tourisme due à la pandémie de covid-19.

C’est l’estimation de la Fédération espagnole des associations de logements et d’appartements touristiques (Fevitur), après avoir clôturé le troisième trimestre de l’année, avec des pertes cumulées de 6,2 milliards.

Le président de Fevitur, Tolo Gomila, maintient l’espoir qu’une “réactivation discrète” puisse avoir lieu à partir de Pâques 2021.

Cependant, les employeurs prévoient que la reprise ne se fera pas de manière homogène sur tout le territoire. “Les destinations d’affaires auront plus de difficultés, du fait de la mise en place définitive du télétravail ou de la situation économique des entreprises, ainsi que les archipels du fait de leur dépendance à la connectivité aérienne”, a souligné le président de l’association.

Source Brainsre.news

Newsletter

53 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter