( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

À Valencia le motosharing s’impose progressivement

 -  -  41367


Plus qu’un effet de mode, le partage de moto électrique est entré dans les mœurs à Valencia où plusieurs compagnies se sont récemment installées. C’est le cas de Muving, présente déjà dans 11 villes espagnoles et de Yego arrivée à Valencia avec 120 scooters. Yego, crée par 3 jeunes francais propose déjà ses services à Barcelone et Bordeaux, et enfin, ECooltra qui, aprés Lisbonne, Rome, Milan, Madrid et Barcelone à choisi Valencia… Les usagers ont donc maintenant l’embarras du choix pour se déplacer de manière écologique et économique.
Tout se passe sur son smartphone grâce à l’application de chaque opérateur : il suffit de s’y enregistrer et de chercher le scooter le plus proche.
Répartis dans les principales zones de la ville (centre, quartiers périphériques et plages), l’appli géolocalise l’utilisateur et indique l’emplacement d’un scooter à proximité. Si intéressé, il suffit de le réserver en cliquant dessus et 10 minutes (15 avec Yego) sont données pour s’y rendre.Une fois sur place, l’appli déverrouille le top-case , on y trouve 2 casques, des charlottes, ces petits “bonnets” faits pour l’hygiène capillaire (chacun ses poux !) et le scooter (électrique) démarre ! Avant cela, il est également possible de signaler d’éventuels dommages, sorte d’état des lieux au cas où.

C’est partie, la course est facturée à la minute. On va où on veut, mais attention, il faudra rendre le scooter dans une des zones dédiées, les emplacements étant bien entendu répertoriés sur les sites.  Pour les tarifs, deux possibilités : payer par minute d’utilisation, 22 centimes pour Yego et 25 pour Muving (10mn par course en moyenne, une quinzaine pour faire Gran via -Malvarossa soit moins de 4 euros) acheter un “pack minutes” (de 100 à 500 minutes), en prépayé, le coût à la minute étant plus avantageux puisque que la minute baisse à 17 centimes.Une fois arrivée, et les casques remis dans le top-case, l’appli ferme la session et arrête la facturation. Le scooter s’éteint, le top-case se verrouille jusqu’à l’arrivée du prochain utilisateur. Bon à savoir :les inscriptions sont gratuites et se font sur les sites respectifs, il faut fournir un scan de sa carte d’identité ou passeport, de son permis (A1, 125 cm3) et enregistrer sa carte bancaire. Ils seront validés quelques heures plus tard. Attention, chez Muving il y a un bug (en voie d’être solutionné) pour les permis étrangers, les inscriptions sont systématiquement rejetées et après réception de l’e-mail de rejet (quelques minutes plus tard), il faut retourner sur le site et dans l’espace dédié au dépôt du permis, il faut déposer une copie de son passeport, les cartes d’identités n’étant pas admises pour le moment.Enfin dernier conseils : surtout, veillez bien à avoir assez de batteries au moment de prendre un scooter !

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

41 recommandation(s)
bookmark icon