( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Acheter pour louer: malgré les prix élevés de Barcelone, c’est plus rentable à Badajoz

 -  -  39546


Les rendements du secteur résidentiel atteignent des taux supérieurs à 10% dans des provinces telles que Badajoz, Cáceres, Teruel ou Huelva, contre 6,1% à Alicante, 6% à Barcelone ou 5,4% à Madrid. (Eje Prime)

L’achat de logements à louer est une activité rentable en Espagne. Ce marché se rapproche progressivement des normes européennes. Au premier trimestre 2019, le rendement brut se situe à une moyenne de 7,2%, soit un point de plus que l’an dernier.

Cependant, ce sont les provinces les moins peuplées qui enregistrent les rendements les plus élevés. Selon un rapport de Solvia, les rendements bruts sur le marché résidentiel ont atteint 11,4% à Badajoz au premier trimestre et dépassaient également 10% dans des provinces comme Cáceres, Teruel, Huelva et Cuenca.

Au contraire, la rentabilité brute n’est que de 6,1% à Alicante, 6% à Barcelone, 5,4% à Madrid et 5,3% à Biscaye, précisément dans certaines provinces où les loyers sont particulièrement élevés.

“Bien qu’il n’atteigne pas la croissance des autres années, l’investissement pour le loyer continue d’offrir des rendements intéressants”, souligne le rapport.

Par ailleurs, l’étude indique que la province de Madrid a enregistré au premier trimestre la plus forte augmentation des loyers, de 15%. En comparaison, Alicante a augmenté de 7% et Cantabrie de 6%. Au contraire, les prix de location des logements ont baissé de 16% en Navarre et de 9% en Rioja et à Cáceres.

La suite de l’étude indique que les prix de location les plus élevés se situent dans la ville de Barcelone, avec une moyenne de 15 euros par mois et par mètre carré, suivis de Palma de Majorque et Madrid, avec 14 euros par mois.

Dans les trois cas, “l’offre de location est inférieure à la demande”, explique Solvia. En revanche, les villes telles que Jaén, Ávila ou Cáceres présentent les loyers les plus rentables, tous fixés en dessous de 5 euros par mètre carré.

“Dans les prochaines années, l’évolution des loyers restera discrète”

Face à cette situation, Solvia prévoit une stabilisation des loyers. “Après quatre années d’augmentation, les prix de location commencent à se modérer, avec une augmentation moyenne de 1% au premier trimestre.” “Nous pensons que l’évolution des loyers pour les prochaines années restera discrète, principalement en raison de la nécessité d’un ajustement des prix”.

L’étude signale, qu’en moyenne, les familles espagnoles consacrent 30% de leur revenu à leur loyer. “Par conséquent, nous considérons que le prix du loyer a atteint une limite dans de nombreuses zones, comme dans la ville de Barcelone, où la demande ne pourra pas assumer le niveau des prix “.

Source et suite: Eje Prime

 

 

Newsletter

39 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter