( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Aena mettra les premières parcelles de son plan immobilier sur le marché en 2021

 -  -  21473


Le gestionnaire aéroportuaire envisage d’allouer plus de terrain au segment logistique, en raison de l’essor du commerce électronique après la pandémie, en modifiant le plan présenté en 2008. (EjePrime)

Aena se tourne vers la logistique. La société de gestion d’aéroport mettra sur le marché les premières parcelles de son plan immobilier en 2021, situées au milieu des aéroports de Barajas et d’El Prat, et étudie la possibilité d’étendre les terrains destinés au secteur de la logistique, en raison de l’essor du commerce électronique pendant le confinement. Le plan a été élaboré en 2018 et bien que le terrain devait faire l’objet d’un appel d’offres en 2019, il n’a pas encore été réalisé.

La société affirme qu’en raison de l’incertitude causée par le coronavirus, les prévisions peuvent changer chaque mois. Aena cherche à ce que les terrains qu’elle met en adjudication aient un intérêt réel et qu’on leur reconnaisse une juste valeur des actifs, selon Expansión.

À Barajas, l’entreprise devrait réaliser un investissement de 3 milliards d’euros et mettre sur le marché 2,7 millions de mètres carrés de terrains à bâtir. Dans le plan initial, la partie logistique couvre la moitié du terrain et nécessiterait un investissement de 1,096 milliard d’euros.

D’autre part, le terrain près de l’aéroport de Barcelone couvre 3,3 millions de mètres carrés et a une surface constructible de 1,8 million de mètres carrés, dont 850.000 mètres carrés seront utilisés pour le secteur de la logistique, selon le plan initial.


Source et suite : EjePrime

Newsletter

21 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter