( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Alibuilding investira 115 millions jusqu’en 2022 pour construire 470 logements

 -  -  54432


Le promoteur a sept projets en cours sur la côte de la Communauté valencienne et de la Communauté de Madrid et dispose d’un terrain pour construire jusqu’à 550 maisons supplémentaires.

Alibuilding investira 115 millions jusqu’en 2022 pour construire 470 maisons Alibuilding maintient le pouls. Le promoteur dirigé par José Antonio Izquierdo prévoit d’investir jusqu’à 115 millions d’euros jusqu’en 2022 dans la construction de sept projets résidentiels qui ajouteront 470 logements, comme l’a confirmé le gestionnaire à Eje Prime.

Au total, l’entreprise prévoit de facturer environ 200 millions d’euros avec ces projets. Le gestionnaire souligne que le capital prévu, qui comprend l’achat du terrain, “est ses propres ressources”, afin que l’entreprise puisse développer tous les projets dont elle dispose. en cours “sans recourir à des financements extérieurs à l’entreprise”, ajoute-t-il.

Actuellement, la société a déjà vendu 52% des maisons qu’elle a en cours et, en fait, est en train d’enregistrer les développements Calpe Beach 2 et Denia Beach, tous deux sur la côte d’Alicante. Alibuilding n’utilise que ses propres ressources pour réaliser ses projets Également dans la communauté valencienne, Alibuilding construit ce qui sera le premier gratte-ciel de l’ère post Covid-19 à Benidorm, qui aura un investissement de 42 millions d’euros et une hauteur de 36 plantes; et une promotion au Palop de la Marina, dont les travaux ont commencé ces dernières semaines.

À Madrid, l’entreprise travaille sur deux promotions. Le premier, situé au numéro 23 de la rue Velázquez, au milieu du golden mile de Madrid, qui compte huit maisons de luxe et un local de 1000 mètres carrés, et le second, au numéro 13 de la rue Francisco de Ricci, qui comprendra avec 28 maisons.

De plus, Izquierdo a expliqué que l’entreprise dispose d’un terrain “pour construire entre 500 et 550 logements”. Les travaux de ces futurs projets “commenceront en fonction de la situation du marché à tout moment”, a précisé le responsable. La société a clôturé l’année 2019 avec un chiffre d’affaires de 11,8 millions d’euros et un bénéfice de deux millions.

La société, détenue par le family office créé par les frères Juan et Pedro Alcaraz, a clôturé 2019 avec un chiffre d’affaires de 11,8 millions d’euros et un résultat opérationnel de deux millions d’euros. Lors de la crise du coronavirus, l’entreprise a concentré ses efforts sur la mise à profit du processus de numérisation qu’elle avait déjà entamé, notamment avec l’utilisation de lunettes de réalité virtuelle pour pouvoir effectuer des visites sans visage, des visites personnalisées par visioconférences ou encore, avec la signature électronique des contrats de réservation.

Source Ejeprime

Newsletter

54 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter