( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Amancio Ortega à nouveau la plus grande fortune d’Espagne selon Forbes

 -  -  33356


Le magazine a dévoilé hier son classement des 100 personnes les plus riches d’Espagne. Et le fondateur d’Inditex conserve à nouveau la première place.

Avec ses 63 milliards, Amancio Ortega est à nouveau l’Espagnol le plus fortuné de l’année, selon le magazine Forbes. Il est suivi par sa fille, Sandra Ortega, avec 6 milliards d’euros. Une fortune à la hausse pour la famille Ortega, qui la voient dépasser respectivement les 58 milliards d’euros et les 2 milliards d’euros engendrés en 2018.

Ils sont suivis par Rafael del Pino Calvo-Sotelo, président de Ferrovial (4,1 milliards d’euros); Miguel Fluxà, président d’Iberostar (3 milliards d’euros) et Juan Roig, actionnaire majeur de Mercadona (2,7 milliards).

Ces cinq personnes représentent à elles seules 50,3% de l’ensemble des fortunes nationales. Elles cumulent au total 78,8 milliards d’euros.

26 femmes

Cette année, 26 femmes apparaissent dans le classement. Parmi elles, Alicia Koplowitz (8ème) propriétaire de Omega Capital avec 2 milliards d’euros; María del Pino Calvo-Sotelo (10ème) soeur du président de Ferrovial avec 1,7 milliard d’euros; Sol Daurella (11ème) présidente de Coca-Cola European Partners avec 1,6 milliard d’euros; ou encore Alicia y Mercedes Daurella, actionnaires de Coca-Cola Iberian Parteners, qui font leur entrée (51ème) avec 500 millions d’euros.

Ana Botín, qui figurait à la 91ème place l’année dernière, sort de la liste suite à la perte de valeur des actions du Banco Santander dont elle occupe le poste de présidente.

L’ensemble de ces 100 fortunes vient du monde entrepreneurial. À l’exception d’une: le chanteur Julio Iglesias. Seul artiste présent, il occupe la 37ème place du classement avec une fortune de 800 millions d’euros.

 

Camille Sánchez

 

Newsletter

33 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter