( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Arrancapins,vous connaissez ?

 -  -  20419


Centrique, mais pas sur-frequenté, à la mode, mais pas (encore ?)hipsterisé”… Voici Arrancapins, la zone urbaine de Valencia qui monte, qui monte, qui monte…

Coup de projecteur sur ce “barrio” qui commence à attirer les regards voire même les convoitises, car Ruzafa, l’Ensanche, le Cabanuyal et le Carmen n’ont pas forcément la cote lorsque l’on cherche un quartier facile à vivre et à porter de bourse… La roue tourne…Aujourd’hui, cet endroit situé entre la Gran Vía Fernando el Católico et la Avenida Pérez Galdós (district Extramurs) évolue tranquillement, s’imposant franchement comme un quartier vivant, agréable, cosmopolite et pratique, car parfaitement desservi grâce au métro et aux bus. Contrairement à Ciutat Vella, Ruzafa, Arrancapins n’est pas victime du tourisme de masse et offre plutôt un bel équilibre entre vie de famille, vie de quartier, loisirs, boutiques, bars et restaurants, le tout à proximité du centre et du fameux Rio Turia, ce lit de rivière détournée pour en faire un parc long de 8 kilomètres. Vous serez surpris en vous promenant au hasard dans les rues de ce quartier, par le nombre de bars et restaurants réputés qui s’y trouvent ! À commencer par le fameux Raussel (Calle Angel Guimera 61) qui fête son 70e anniversaire, un bar de “toda la vida” comme l’on dit ici ! Pas loin, un bon restaurant Basque, Easo Berri, fait honneur à la cuisine espagnole tout comme Orson, Cracovia, La Taula de Paula ou le fameuxTapas Pamibori. Parmi les points névralgiques, se trouve le fameux marché d’ Abastos, où se trouvent maintenant un centre sportif (avec piscine couverte), un commissariat de police, une école et une annexe de la mairie. Inauguré en 1948, ce marché était un point d’arrivée et de distributions de produits frais pour l’ensemble de la ville. Autre bâtiment intéressant, la fameuse “finca roja” situé Calle Jésus (pas très loin d’un Dulce de Leche pour les vrais amateurs de pâtisseries !), édifice emblématique de Valencia, car outre sa couleur rouge-ocre, et ses façades imposantes, la Finca Roja terminée en 1933 abrite près de 400 logements avec une grande zone communautaire au centre. 

Arrancapins a le charme discret, mais attire de plus en plus… Preuve en est, l’augmentation continue des prix de l’immobilier, aussi bien à la location qu’à l’achat : le prix moyen du mètre carré est à 1 928 euros, c’est 5,85 % de plus qu’il y a 3 mois, le prix du mètre carré moyen, tous quartier confondu, s’établissant dans la ville de Valencia à environ 1 200 euros.Quartier vivant et intéressant par sa position géographique presque stratégique (rien n’est loin !) Arrancapins commence donc à se faire doucement, mais sûrement une jolie place au soleil.

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

20 recommandation(s)
bookmark icon