( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

L’arrière-pays d’Alicante : mine d’or immobilière dans l’une des régions les plus authentiques et dynamiques d’Espagne

 -  -  382279


 Le soleil, la douceur de vivre espagnole, la mer à quelques minutes, et une ville dynamique, voici ce que recherchent toutes les personnes qui souhaitent s’installer à Alicante. Mais, au-delà du centre-ville qui attire les touristes, les investisseurs ou encore les entrepreneurs, l’arrière-pays d’Alicante offre, lui aussi, de nombreux atouts, notamment du point de vue immobilier.

Si la désertification des campagnes est un phénomène très inquiétant dans certaines régions espagnoles, celle d’Alicante est bien loin d’en souffrir. De plus en plus attirante pour les investisseurs et futurs propriétaires, la ville de la Costa Blanca connaît depuis quelques mois une croissance importante. Les événements politiques en Catalogne et un prix au mètre carré moins important qu’à Valence, en font l’une des villes où il est le plus intéressant d’investir en Espagne actuellement.

Mais, en s’éloignant de la côte, on peut aussi découvrir un arrière-pays riche, où les opportunités immobilières sont de plus en plus nombreuses, et surtout intéressantes. Habitué de la région d’Alicante depuis quinze ans, François Cortes, agent immobilier chez France Alicante Immobilier depuis deux ans, et spécialisé dans l’immobilier rural autour d’Alicante, confirme la bonne santé de ce dernier : « Le marché de l’offre et de la demande est en augmentation. Cela se détermine par le nombre de constructions en cours, et je parle de la Costa Blanca en général. »

« C’est tout l’arrière-pays qui a du charme »

En effet, la campagne autour d’Alicante est dynamique et les constructions immobilières en hausse. Un dynamisme qui permet une diversité dans les biens proposés à l’achat rappelle François Cortes : « Le panel est assez large et englobe les biens neufs et anciens. »

« Il y a une différence de prix entre un bien sur la côte et un bien dans l’arrière-pays, mais il faut tenir compte du bien demandé, du lieu et du standing. » continue l’agent immobilier. Ainsi, un appartement d’environ 100 mètres carrés pourra se vendre à partir de 32 500 €. Du côté des maisons, là encore les tarifs sont abordables, 79 300 € pour une maison de campagne de 100 mètres carrés avec un terrain de 2 400 mètres carrés, et 74 700 € pour une grande maison de village d’environ 389 mètres carrés.

Loin du cliché des campagnes vides où la vie locale n’est pas très développée, l’arrière-pays d’Alicante est très peuplé et donc dynamique. « Ce sont des villages de 9 000 habitants en moyenne, qui entourent un grand parc naturel protégé, il y a des maisons de villages typiques, ainsi que des immeubles avec appartements, et des maisons de campagne. C’est tout l’arrière-pays qui a du charme car la vie est douce et les gens sont aimables et courtois. », explique François Cortes.

Outre sa qualité de vie, la campagne d’Alicante bénéficie d’un accès rapide au centre-ville grâce un réseau d’infrastructures bien développé, l’autovia, qui est gratuit. S’installer à 30 kilomètres de la côte, c’est donc profiter du charme de cette région sans les inconvénients liés au tourisme, par exemple.

www.france-alicante-immobilier.com

Newsletter

38 recommandation(s)
bookmark icon