( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Badajoz prépare un éco-quartier : un demi-million de m2 avec maisons, espaces verts et commerces

 -  -  40457


Un nouveau mégadéveloppement urbain est prévu pour 2020. Et ce ne sera ni à Madrid, ni à Barcelone, ni à Valence. C’est Badajoz qui se prépare à recevoir un nouvel éco-quartier. (idealista/news)

Basé sur le concept de superblocs qui est déjà répandu dans des villes comme Barcelone, le développement a été baptisé Civita Campus et se démarquera par sa surface et son caractère durable, s’adaptant ainsi aux engagements internationaux en matière d’efficacité soulevés pour 2050.

Plus précisément, il envisage un projet sur 544 000 m2 qui comprendra plus de 2.700 logements (dont une partie protégés), des espaces commerciaux, des espaces verts et plus de 130.000 m2 pour les équipements publics. Le promoteur menant le projet est Civitas Pacensis, qui estime un investissement total d’environ 300 millions d’euros. Sur ce montant, l’achat du terrain s’est élevé à environ 30 millions d’euros.

 

Le projet comprend la construction de 2.713 logements, dont 2.262 seront des appartements (les logements auront un maximum de deux étages) et le reste, des villas. Bien que la plupart d’entre eux soient des logements privés, il est prévu d’y installer 722 logements sociaux. En plus de la partie résidentielle, le quartier comprendra de grands espaces verts, des espaces sportifs, des aires de jeux et une piste cyclable, et la création d’une école internationale, d’une maison de retraite et d’un pôle central de commerce de proximité sont également prévus.

L’une des forces du projet est que la conception est réalisée par le célèbre cabinet d’architecture dirigé par Rafael de La-Hoz, et la société Merchán Arquitectos sera en charge du développement ultérieur.

Comme l’explique le promoteur, l´’éco-quartier est situé dans une zone stratégique (près de l’Université, de l’hôpital et de la zone logistique), ce qui permet au Campus Civita de compléter le tissu urbain de Badajoz dans le nord-ouest et de le connecter avec le reste de la ville, en prenant coñpte des espaces publics prévus dans son périmètre.

La construction devrait se dérouler en quatre phases. Après avoir achevé toutes les procédures légales et administratives, les travaux de la première phase devraient commencer à l’automne de cette année avec le démarrage des espaces tertiaires et des infrastructures urbaines, tandis que dans les phases suivantes, les maisons seront construites.

A la recherche de nouveaux agents

Les plans du promoteur Civitas Pacensis incluent une collaboration avec des acteurs économiques et commerciaux désireux de participer activement à la mise en œuvre de ce projet. Un développement qui, selon l’entreprise, améliorera la compétitivité de Badajoz et générera un impact économique positif.

Outre les 300 millions d’euros d’investissements prévus, ce projet devrait générer la création d’emplois à la fois directs et indirects, l’implantation du tissu commercial dans la ville, la mise en place de nouvelles infrastructures, ainsi que l’augmentation des recettes fiscales pour le conseil municipal à travers l’Impôt sur l’Activité Economique, l’IBI, les licences ou encore l’Impôt sur la Construction et les Travaux (ICIO).


Source et suite : idealista/news

Newsletter

40 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter