( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Barcelone dans les nuages : la vente du penthouse le plus cher de 2019 à 14.250 euros le m2 a été conclue

 -  -  23339


La capitale catalane vient de mettre en vedette la vente d’un penthouse en plein centre de la ville avec un prix par m2 qui dépasse 14.200 euros. (Idealista/News)

Le marché résidentiel de Barcelone connaît un nouveau record. La capitale catalane vient de mettre en vedette la vente d’un penthouse en plein centre de la ville avec un prix par m2 qui dépasse 14.200 euros. Cette opération devient l’une des plus chères de 2019 par m2, mais pas pour la valeur totale, puisque cette médaille est détenue par un appartement sur la place Francesc Macià pour un prix de 8 millions d’euros, selon les dernières données du registre foncier de Barcelone.

Plus précisément, l’appartement aux m2 les plus chers vendus à ce jour, se situe au numéro 117 de la Rambla de Cataluña, pour un prix total de 2,65 millions d’euros. L’actif s’élève à 186,1 m2 et le prix payé pour chacun d’eux s’élève à 14.264 euros. L’opération a été facilitée par le consultant immobilier Bcn Advisors.

Après des records sur le marché catalan, celui qui pourrait devenir l´appartement le plus cher de l’année à Barcelone a également été vendu au cours des premiers mois de 2019. La maison est située dans le lotissement Francesc Macià 10 et le prix de vente est de 8 millions d’euros. Le prix au m2 s’élevait à 13.351 euros, puisqu’il est de 599 m2.

Le projet Francesc Macià 10 a transformé le bâtiment des bureaux de l’assureur Winterthur en 7 logements de 600 m2 et une terrasse. Réhabilité par Marcio Kogan pour un usage résidentiel, il propose un service de conciergerie 24h/24 et une équipe composée d’une dizaine de personnes.

Le prix du logement commence à partir de 8 millions et monte jusqu´à 10 millions dans les résidences achevées. Au deuxième étage, avec terrasse, le prix du m2 est de 20.000 euros, c´est le prix le plus élevé d’Espagne selon Expansion. Toutefois la terrasse n’est pas à vendre.

Bonavista Development, sur le podium

Le promoteur et constructeur Bonavista Development est devenu l’un des protagonistes du marché résidentiel de luxe à Barcelone. La société a été fondée en juin 2014 par les professionnels de l’immobilier Alex Miquel Molleví, Marcus Donaldson et Jacinto Roqueta. Depuis lors, l’entreprise n’a cessé de signer certaines des opérations résidentielles les plus coûteuses de la ville.

Jusqu’ici en 2019, Bonavista a décroché la médaille d’argent et de bronze avec les deuxième et troisième opérations les plus chères par prix à Barcelone, selon le registre de la propriété. La société a vendu un appartement de 2,9 millions d’euros (10 338 euros/m2) dans son développement de Casa Burés, situé dans les rues chanfreinées de Gérone et d’Ausiàs March. Ce bâtiment compte 29 logements, penthouses et lofts de 100 à 500 m2.

Casa Burés était l’un des premiers investissements de Bonavista. Le promoteur, avec l’aide du fonds Europa Capital, a acquis cet immeuble moderne en décembre 2014, pour lequel il a versé 18,8 millions d’euros à la Generalitat, qui l’a acheté pour 26 millions d’euros à la mairie de Barcelone. La société, qui a effectué un important travail de rénovation, a déjà commencé à délivrer les logements.

En troisième position on trouve un appartement du projet Girona2, qui a été vendu pour 2,7 millions d’euros (12.983 euros/m2). Situé au numéro 2 de la rue de Gérone dans la capitale catalane, la société immobilière a investi 22 millions d’euros dans la réhabilitation et la restauration du bâtiment, œuvre d’Enric Sagnier i Villavecchia, l’un des architectes modernistes catalans les plus renommés.

Le bâtiment avait perdu son usage résidentiel et avait subi une modification majeure pour accueillir les tribunaux de Barcelone. Au cours de cette période, il avait perdu sa fonction initiale ainsi que de nombreux éléments structurels et décoratifs du projet Sagnier.

Le bâtiment se compose de 19 logements entre 120 et 210 m2 qui présentent des éléments modernistes. Parmi ceux-ci, 16 sont situés sur les quatre étages du bâtiment et trois sont des terrasses récemment aménagées.

Plus de données

Comme expliqué par Bcn Advisors à partir des données du registre foncier de Barcelone, au cours des quatre premiers mois de 2019, 646 établissements résidentiels ont été fermés dans toute la ville, avec un prix de vente moyen au m2 de 4.594 euros. En outre, ajoute le consultant, 36 transactions de vente dépassant 1 million d’euros ont été clôturées dans le quartier de l’Eixample.

Source et suite: Idealista/News

Newsletter

23 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter