( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Barcelone, la province avec le plus de litiges: un litige de loyer sur cinq

 -  -  213889


La province catalane est celle qui effectue le plus de litiges en matière de baux en Espagne, 60% étaient dus au non-paiement du loyer, tandis que 12% étaient dus au refus d’une prolongation.

Barcelone est la province avec le plus de litiges: un litige de loyer sur cinq monte à Barcelone en tête des litiges de location. La province catalane a été celle qui a enregistré le plus grand nombre de litiges pour les baux urbains, avec 3 131 poursuites, soit 5% de moins qu’en 2018. Au total, 2 487 des poursuites déposées dans la région ont été entièrement estimées, 7,3 % de moins qu’en 2018, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE). 60% des poursuites ont été intentées en raison d’un prétendu non-paiement de revenus, 12% de moins qu’en 2018.

En deuxième position, les poursuites causées par un refus de prolongation ont été classées comme deuxième motif, avec 12% des litiges , 18% de plus qu’en 2018. En revanche, les demandes présentées en sous-location ou cession inconditionnelle ont augmenté de 79%.

La deuxième province en nombre de litiges en matière de baux urbains en 2019 était Madrid, où 2280 poursuites ont été déposées, soit 1% de moins qu’en 2018, dont 1655 cas estimés, soit 1% de moins que l’année dernière. 60% des poursuites à Barcelone sont survenues en raison du non-paiement des revenus Dans la région, 79% des poursuites étaient dues au prétendu manque de paiements, tandis que 7% étaient dus au refus de la prolongation, 62,2 % de plus qu’en 2018. En revanche, les poursuites dans lesquelles le motif de la demande était une sous-location ne représentaient que 0,3% du total.

En revanche, les îles Baléares se sont positionnées comme la province de plus d’un million d’habitants, où le nombre de condamnations à la location urbaine a le plus diminué, avec une baisse de 47,3%. 73% d’entre eux ont été présentés pour non-paiement des revenus, tandis que 10% ont allégué le refus de l’extension, plaçant l’île comme la deuxième province avec un pourcentage plus élevé de litiges pour cette raison.

Source et suite Ejeprime

Newsletter

213 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter