( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Carte des achats de logement par les étrangers en 2020 : où et de quelle nationalité

 -  -  1671570


L’an dernier, et malgré le Covid, 46 303 achats de logements ont été enregistrés par des étrangers. Britanniques, Français, Allemands, mais aussi Chinois et Russes ont acheté des logements, principalement sur la côte. (Brainsre.news)

Nayara Mateo14/06/21

La crise du coronavirus a pleinement affecté le secteur immobilier et l’un des segments les plus touchés a été l’achat de résidences secondaires en Espagne, en particulier celles exécutées par des étrangers.

En 2020, il y a eu 46 303 achats de logements par des étrangers sur le marché espagnol, ce qui représente une baisse de 26,3% par rapport à 2019. Cependant, ce chiffre est similaire à celui enregistré en 2014 et est à des niveaux supérieurs à ceux enregistrés dans les années du crise précédente, selon les données d’un rapport préparé par Gamerin pour les agents immobiliers (API) et FIABCI Espagne.

Les transactions domiciliaires effectuées par des étrangers ont représenté 11,32 % du total des achats conclus en Espagne au cours de l’année écoulée. Cela représente une baisse de 1,13 point de pourcentage par rapport à 2019. Ainsi, la tendance à la baisse des dernières années se maintient, par rapport au maximum de 13,25 % atteint en 2016.

Concernant le pourcentage de logements acquis par des étrangers sur le total des opérations réalisées en 2020, Luis Fabra, PDG de Gamerin, a assuré lors de la présentation du rapport : « nous avons eu des données bien pires les autres années, avec des situations bien meilleures et cela doit le garder à l’esprit”.

Communauté Valencienne, en tête

Sur le total des ventes enregistrées en Espagne l’année dernière, la Communauté valencienne est en tête du classement, avec 13 493 transactions, ce qui représente une baisse de 30,3 % par rapport au chiffre enregistré en 2019. L’Andalousie a suivi, avec 9 443 achats (22 , 7 % de moins dans le taux interannuel); et la Catalogne, où 7 748 opérations ont été enregistrées (une baisse de 20,7 %).

Loin derrière, les îles Canaries, avec 3 841 achats (28,4 % de moins) ; les Baléares, où 3 146 transactions ont été clôturées (-22,8%), la Communauté de Madrid, avec 2 761 transactions (-31,5%) ; et Murcie, qui a enregistré 2 617 achats de logements (-21 %).

Alors que dans le reste des communautés autonomes, les étrangers ont effectué moins de 1 000 achats de logements en 2020.

Où les étrangers achètent-ils plus de poids ?

En termes de pourcentage, les îles Baléares étaient la région où les achats de logements par des étrangers avaient le plus de poids sur le total des transactions en 2020, en particulier, ils représentaient 29,64 %.

Dans la Communauté de Valence, ces opérations représentaient 23,34 % du total. Dans l’archipel des Canaries, la vente de logements par des étrangers a représenté 22,8% ; 18,5% à Murcie ; près de 12 % en Catalogne ; et 11,6 % en Andalousie. Dans la Communauté de Madrid, les opérations réalisées par des étrangers représentaient 4,9 % du total.

Au contraire, les taux les plus bas ont été enregistrés en Galice, où les achats de produits résidentiels par des étrangers ne représentaient que 0,8% du total. Et derrière, l’Estrémadure, avec près de 1% ; et les Asturies, avec 2,2%.

Les Britanniques en tête des achats

En termes de parts de marché par nationalité, les Britanniques arrivent en tête du classement en représentant plus de 13 % des achats effectués par des étrangers, avec un total de 6 043 opérations, soit 31 % de moins qu’en 2019.

De leur côté, les Français ont réalisé 3 777 opérations, ce qui représente 8,2 % du total et soit une baisse de 23,4 % par rapport à l’année précédente. Les Allemands représentaient 7,75 % du marché des ventes, avec 3 589 transactions, soit près de 20 % de moins en taux interannuel.

Derrière, les 3.122 logements acquis par les Marocains représentaient 6,7% des ventes totales. Les Belges représentaient 6,4% du marché, les Roumains 5,5% ; Italiens 5,1% ; les Suédois 4,6% ; les Néerlandais 3,3% ; et les Chinois 3,1%.

Sources et suite Hosteltur

Newsletter

167 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter