( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Ces Français qui investissent dans l’immobilier espagnol

 -  -  541821


Les Français sont de plus en plus nombreux à choisir l’Espagne comme destination de résidence secondaire. Une tendance qui augmente chaque année.

Depuis 2007, les Français représentent les premiers investisseurs étrangers sur la péninsule ibérique. De 550 en 2007, ils sont passés à 4.826 acheteurs en 2018 selon les chiffres officiels du Colegio de Registradores de la Propiedad y Mercantiles de España, représentant ainsi 7,39% des achats des étrangersEt cette augmentation n’est pas prête de s’arrêter puisqu’elle semble également se confirmer sur l’année 2019.

La Catalogne en tête

Parmi les régions les plus convoitées par les Français, on retrouve: la Catalogne (20,61%), la Cantabrie (10,05%), la Galice (7,62%), la Communauté valencienne (6,49%) et les îles Baléares (5,99%).

Les biens “d’occasion” avec de grande superficie sollicités

Au moment de choisir leurs biens immobiliers, 84,05% d’entre eux se tournent vers les biens “d’occasion”, quand les 15,95% restants achètent des biens neufs.

Et ils privilégient les superficies supérieures à 100 m2 (32,68%) en délaissant celles inférieures à 40 m2 (7,45%).

Les grands groupes s’installent aussi

Mais l’acquisition d’une résidence secondaire n’est pas le seul investissement réalisé par les Français. En plus des particuliers, des groupes immobiliers tels que Pierre et Vacances, ou encore Eurazeo Patrimoine, ont également investi ces six derniers mois dans la péninsule.

Après avoir ajouté cinq nouveaux établissements à son portefeuille en 2018 (deux aux îles Baléares, un sur la Costa Brava, un à Baqueira et un à Andorre), le groupe Pierre et Vacances a investi quatre millions d’euros dans la rénovation d’appartements et de chambres qui ouvriront dans la capitale. En 2019, il compte également ajouter deux nouveaux complexes d’appartements à Majorque et à Minorque et espère atteindre un chiffre d’affaires de 84 millions d’euros.

Le groupe Eurazeo, quant à lui, s’est associé à Dazia Capital pour lancer un nouveau projet de construction de 52 logements dans la rue Embajadores de Madrid.

Autre acteur de l’immobilier, Primonial REIM qui investit pour la première fois en Espagne. À travers sa principale SCPI Primovie, il a acheté la clinique Sant Antoni à Barcelone pour un montant total de 20 millions d’euros.

 

Camille Sánchez

Newsletter

54 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter