( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Sherpa Capital investira 20 millions d’euros dans des espaces de “Coworking”

 -  -  64684


First Workplaces, anciennement Busining, souhaite investir 20 millions d’euros pour atteindre les 70.000 mètres carrés d’espaces de travail modulables dans les années à venir. (Eje Prime)

En juillet 2018, First Workplace a lancé une série de financements pour augmenter son portefeuille. Le fonds de capital-risque Sherpa Capital a acquis une participation majoritaire, entrant ainsi dans le secteur du coworking. L’équipe fondatrice, dirigée par Óscar García Toledo, est restée à Madrid avec une participation conséquente et continue à diriger le groupe.

First Workplace envisage de contrôler un maximum de vingt centres en 2021

La société compte actuellement 23.000 mètres carrés de bureaux et aimerait atteindre les 30.000 d’ici la fin de l’année. Au total, First Workplace aimerait gérer entre 18 et 20 centres en Espagne et au Portugal en 2021.

Par ailleurs, elle souhaiterait augmenter son équipe de 150 personnes. “Nous voulons être le premier opérateur en nombre de mètres carrés de coworkings détenus en Espagne”, a expliqué Óscar García Toledo, PDG de la société.

La société compte actuellement six établissements ouverts à Madrid d’une superficie totale de 23.000 mètres carrés. La société travaille déjà à l’ouverture de trois autres centres entre juin et septembre. Parmi ceux-ci, elle ouvrira ses deux premiers centres à Barcelone Rambla First  d’une superficie de 2.500 mètres carrés et situé au numéro 18 de la Rambla de Catalunya. Le deuxième espace est situé au 161 rue Tarragona, près de la gare de Sants, et couvre une superficie de 3.000 mètres carrés.

L’entreprise souhaite renforcer sa présence dans les grandes villes telles que Madrid, Barcelone, Lisbonne et Porto

“Nous voulons nous implanter dans toutes les grandes villes d’Espagne”, a déclaré Óscar García. Pour le moment, First Workplaces veut renforcer sa présence dans les métropoles telles que Barcelone et Madrid en Espagne, et Lisbonne et Porto au Portugal. À moyen terme, l’entreprise envisage également d’ouvrir des bureaux dans d’autres villes telles que Séville, Malaga, Valence, Saragosse ou Bilbao.

La croissance de l’entreprise va de pair avec un élargissement de l’équipe. La société compte actuellement 45 employés et souhaite atteindre les 150 personnes en 2021. Cette année, elle vise l’obtention d’un chiffre d’affaires de six millions d’euros.

 

Source et suite: Eje Prime

 

 

 

Newsletter

64 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter