( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Cuba dépasse à peine les 114.000 visiteurs au premier semestre

 -  -  39543


Cuba a reçu 114.460 touristes internationaux entre janvier et juin de cette année, ce qui représente une baisse de 88,3 % par rapport aux 985.199 visiteurs internationaux du premier semestre 2020. Selon les dernières données publiées par l’Office national des statistiques et de l’information (Onei), la Russie est devenue le principal émetteur pendant la pandémie de coronavirus, concentrant 63% des arrivées sur la période analysée. (Hosteltur)

28/10/21

Au premier semestre 2021, les nuitées ont atteint 1.106.184, un chiffre bien inférieur aux 5.839.538 en 2020, et la contraction s’explique par le fait que l’île a réduit au minimum les vols internationaux en raison des infections au COVID-19 et il oblige actuellement les voyageurs à présenter un PCR négatif, réalisé au maximum 72 heures avant l’arrivée, un deuxième test dans le pays et une quarantaine de sept jours.

Le 7 novembre, Cuba éliminera la quarantaine obligatoire et l’exigence d’un PCR négatif, à condition qu’il soit prouvé qu’il est immunisé contre le COVID-19 avec l’un des vaccins approuvés au niveau international. Le 15 novembre, alors qu’ils prévoient de faire vacciner 90% de la population, la réouverture progressive au tourisme commencera, comme l’a publié HOSTELTUR.

Comment Cuba se prépare-t-elle à la réouverture du tourisme ?

Le graphique de l’Office national des statistiques et de l’information nous permet de voir comment la pandémie a eu un impact sur le flux de touristes internationaux. En 2019, Cuba a reçu plus de 4,2 millions de touristes et l’objectif pour 2020 était d’atteindre 4,5 millions, mais en raison de la pandémie, il est resté à un million, un chiffre impensable pour 2021.

La Russie, principal émetteur

Au premier semestre, Cuba a reçu 72.304 touristes en provenance de Russie, c’est-à-dire que six voyageurs internationaux sur dix l’ont fait en provenance de ce pays, devenant ainsi le principal marché source pendant la pandémie.
La Russie a entamé sa désescalade internationale en mars, après un an de fermeture de ses frontières aériennes et Cuba a été l’une des premières destinations avec lesquelles elle a augmenté ses fréquences. Au premier semestre, les 63.297 arrivées de l’année précédente ont été dépassées.
Avec 12.207 voyageurs, vient en deuxième position la communauté cubaine résidant à l’étranger, arrivée principalement des États-Unis (7.258), d’Espagne (2.393), du Mexique (658), de France (473), du Panama (462), des Bahamas (344 ) et Allemagne (218). L’année dernière, au premier semestre, 106 940 Cubains non-résidents avaient visité l’île.
Selon les données Onei, le troisième émetteur de l’année était l’Allemagne, qui a envoyé 4.719 touristes.

Les prochains émetteurs sont l’Espagne (3.753) ; Canada (2.296), Philippines (2.017), Italie (1.680), États-Unis (1.565), France (1 511), Ukraine (1.070) et Royaume-Uni (1.061).
Le Canada enregistre la baisse la plus importante, passant de 403 620 arrivées au premier semestre 2020 à 2.296 cette année, soit seulement 0,6 % du volume en 2020
Après l’annonce de la réouverture des frontières, la compagnie aérienne canadienne Sunwing a anticipé son retour, elle est donc revenue ce mois-ci à Varadero avec deux fréquences hebdomadaires, qui augmenteront le mois prochain.
Si analysé par région, l’Europe a été la principale source (89.641 touristes), suivie par les Amériques (20.037) et l’Asie (4.056)
La principale raison de voyager sur l’île a été les loisirs, les loisirs et les vacances (99.669 touristes), tandis que 1.843 l’ont fait pour des raisons commerciales et professionnelles; 45 pour les événements; et 12.903 pour d’autres raisons.

Réouverture pour le marché intérieur

Le 25 octobre, Varadero, Cayo Santamaria, Cayo Coco et Cayo Guillermo ont ouvert les portes au tourisme intérieur et, comme l’a indiqué le ministère cubain du Tourisme, la commercialisation de toutes les installations ouvertes commencera, y compris celles qui fonctionnent aujourd’hui pour le Marché international.
Et dès le 15 novembre, conformément aux protocoles établis, “la population cubaine pourra profiter pleinement des offres touristiques du pays”.
En revanche, il est prévu qu’avant le 15 novembre, les travailleurs du secteur du tourisme et les travailleurs des transports, des douanes, de l’immigration et de l’aviation, reçoivent une dose de rappel contre le virus.

Source : Taiana González, Hosteltur

Source graphique : Oficina Nacional de Estadística e Información.

Newsletter

39 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter