( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Cuba exige à nouveau le PCR des voyageurs à partir du 5 janvier

 -  -  31331


Le 15 novembre, Cuba a annoncé sa réouverture progressive au tourisme et assoupli les protocoles hygiéniques et sanitaires établis pour l’arrivée des touristes en raison de la pandémie de coronavirus. Ainsi, il n’était plus exigé des voyageurs vaccinés un PCR négatif, une mesure qui sera réintroduite dès ce 5 janvier au vu de l’avancée mondiale de l’omicron, le nouveau variant du COVID-19. (Hosteltur)

04/01/22

“Compte tenu de l’augmentation des voyages internationaux depuis le 15 novembre, ainsi que du fort pouvoir de diffusion de ce nouveau variant, qui a la capacité de doubler le nombre de cas en seulement deux ou trois jours, il a décidé de modifier les mesures internationales de contrôle sanitaire dans notre pays et en adopter d’autres à caractère général, qui entreront en vigueur le 5 janvier », explique le ministère cubain de la Santé dans un communiqué.
Ainsi, à partir de demain, il sera obligatoire pour les voyageurs internationaux de présenter un calendrier vaccinal complet au point d’entrée et de montrer le résultat négatif d’un test PCR, réalisé au maximum 72 heures avant le voyage, détaille-t-il.
Dans le même temps, le pays augmentera la surveillance aléatoire, à commencer par la réalisation de tests PCR à la frontière sur les voyageurs en provenance de pays à haut risque.

Cependant, il ne sera pas nécessaire pour les enfants jusqu’à 12 ans, de toute nationalité ou origine, de présenter le calendrier vaccinal complet, ainsi que pour les adultes qui, pour des raisons médicales, et dûment certifiés, “ne peuvent être vaccinés avec l’un des les vaccins approuvés jusqu’à aujourd’hui par les agences réglementaires correspondantes ».
“Dans le contexte mondial, la tendance est malheureusement à l’augmentation des infections, et la variante omicron, classée par l’Organisation mondiale de la santé comme ‘variante préoccupante’, s’est propagée à 110 pays sur tous les continents”, rappelle le ministère.
En ce sens, il rappelle que du 29 novembre au 25 décembre, lors du séquençage d’échantillons PCR réalisé par l’Institut de médecine tropicale « Pedro Kourí », 72 personnes infectées par ce variant avaient été recensées à Cuba, dans 12 provinces. “La plupart sont des cas importés, bien que les patients qui ont été contactés par ceux-ci aient déjà été diagnostiqués”, précise-t-il.

Selon les données de Santé, ce 2 janvier, 556 nouveaux cas ont été enregistrés et un taux de patients confirmés au cours des 14 derniers jours de 25,12 pour cent mille habitants, une incidence très éloignée des niveaux enregistrés en septembre où ils dépassaient largement les 900 cas de l’IA.

Source : Hosteltur

 

 

 

Newsletter

31 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter