( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Cuba prépare sa réouverture au tourisme pour la mi-novembre

 -  -  12244


Cuba prépare sa réouverture progressive au tourisme à partir du 15 novembre, lorsqu’elle estime que plus de 90 % de ses 11,2 millions d’habitants ont reçu le calendrier en trois doses de vaccins COVID-19 développé par les institutions scientifiques de l’île. Le ministère du Tourisme (Mintur) en a fait l’annonce ce lundi, expliquant qu’en parallèle les mesures et protocoles d’hygiène sanitaire qui ont été établis pour l’arrivée des voyageurs seront assouplies, en raison de la pandémie de coronavirus.

06/09/21

Les protocoles qui régiront à partir de la réouverture seront axés sur la surveillance des patients symptomatiques et la prise de température, selon le communiqué. Le test de diagnostic PCR ne sera pas requis à l’arrivée et le certificat de vaccination présenté par les passagers sera reconnu, bien que les tests COVID soient effectués de manière aléatoire.
Il indique également que l’ouverture du marché du tourisme intérieur débutera progressivement en fonction des indicateurs épidémiologiques de chaque région du pays.

Vaccination de masse

Actuellement, les autorités sanitaires cubaines avancent dans un calendrier de vaccination massive au terme duquel, à la fin de ce mois, elles prévoient que toute la population à vacciner aura reçu au moins une dose de leurs vaccins Abdala, Soberana 02 et Soberana Plus, trois formules cubaines qui ont l’autorisation d’utilisation d’urgence dans le pays.

D’ici la mi-novembre, alors qu’elles espèrent entamer leur réouverture au tourisme, les autorités cubaines prévoient d’avoir vacciné 92,6 % des 11,2 millions d’habitants qui vivent sur l’île avec les trois doses de la directive -y compris la population d’âge compris entre 2 et 18 ans-.

Après avoir restreint l’entrée des voyageurs depuis le 24 mars, une décision durcie le 2 avril 2020, en octobre de l’année dernière, Cuba a rouvert les aéroports, après quoi les contagions ont grimpé en flèche, largement attribuées au non-respect des protocoles d’isolement des voyageurs.

A cette heure, l’île impose aux voyageurs de présenter un PCR négatif, réalisé au maximum 72 heures avant l’arrivée, auquel elle ajoute un autre test à l’arrivée dans le pays. De plus, tous ceux qui arrivent, étrangers et résidents cubains ou non, sont obligés d’effectuer une quarantaine d’une semaine. Pour cette raison, depuis janvier les vols en provenance des États-Unis, du Mexique, du Panama, des Bahamas, d’Haïti, de la République dominicaine et de la Colombie ont été réduits au minimum.

Cuba traverse actuellement la pire épidémie de la pandémie, avec des informations selon lesquelles la semaine dernière, il y a eu entre 8 000 et 9 000 infections par jour et 80 décès en moyenne, ce qui place le pays parmi les pays où l’incidence de la maladie est la plus élevée. coronavirus en Amérique latine.

Source : Hosteltur

Newsletter

12 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter