( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Cuba supprimera la quarantaine obligatoire à partir du 7 novembre

 -  -  36734


Les voyageurs arrivant à Cuba à partir du 7 novembre n’auront plus à subir une quarantaine obligatoire, comme l’a rapporté aujourd’hui le ministre du Tourisme, Juan Carlos García, lors d’une conférence de presse pour donner des détails sur la préparation du secteur du tourisme pour la réouverture officielle des frontières du pays, qui aura lieu le 15 novembre. (Hosteltur)

19/10/21

Le ministre a indiqué qu’à partir du 7 du mois prochain, l’exigence de présenter un PCR négatif est supprimée pour ceux qui arrivent dans l’un des aéroports de l’île, bien qu’ils doivent prouver qu’ils ont été immunisés avec l’un des vaccins fabriqués dans le monde.

Il a ajouté que les enfants de moins de 12 ans n’auront à présenter aucun PCR ou schéma de vaccination à leur arrivée dans le pays, mais a précisé qu’il maintiendra une surveillance épidémiologique, ainsi que l’utilisation obligatoire du masque dans les aérogares et dans le reste du pays. pays. .
Dans le cas des résidents cubains, ils doivent se présenter au centre de santé le plus proche dans les 48 heures suivant leur arrivée et le septième jour, ils effectueront un test antigénique, a indiqué le propriétaire.

Le ministre a commenté que la réouverture “contrôlée” des services touristiques répond à l’avancée de la vaccination de masse contre le COVID-19 qui devrait atteindre d’ici novembre plus de 90 % de la population, selon les calculs officiels.

Le pays des Caraïbes a suspendu les vols commerciaux et charters en avril 2020 pour arrêter l’expansion du coronavirus et en octobre de la même année, il a rouvert les aéroports, mais avec une réduction minimale des vols en provenance des États-Unis, du Mexique, du Panama, des Bahamas, d’Haïti, de la République Dominicain et Colombie.

Avant la pandémie, le tourisme représentait la deuxième source officielle de recettes en devises de Cuba – derrière la vente de services professionnels à l’étranger – et représentait environ 10 % du produit intérieur brut (PIB).

Source : Hosteltur

 

 

Newsletter

36 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter