( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Edifissa investit 40 millions pour construire un centre commercial dans une ancienne briqueterie à Malaga

 -  -  19192


31/08/21

La société immobilière Edifissa a l’intention d’investir environ 40 millions d’euros pour construire un centre commercial à Malaga. L’intention est de créer un complexe de 40 000 m2 sur un terrain où se trouvait une ancienne usine de briques, selon Diario Sur.

Quoi qu’il en soit, avant d’entreprendre tout investissement, Edifissa sait que la Mairie devra d’abord procéder à une modification du Plan Général d’Urbanisme pour le changement d’usage, d’industriel à commercial. Cette modification est faite sous deux prétextes : un, le bénéfice d’une installation de ce type dans un quartier résidentiel et deux, du fait d’une cession de terrain de plus de 4.000 m2 que le promoteur fera.

Concernant la distribution, l’entreprise a annoncé qu’une chaîne de bricolage occupera 10 000 m2 du total, qui disposera également de 190 places de parking en sous-sol et 242 en surface. Dans la partie orientale du terrain, il pourrait abriter un supermarché, une chaîne d’articles pour animaux, une salle de sport et un espace de loisirs, bien que les promoteurs du projet n’aient encore rien finalisé. Initialement, un hôtel de cinq étages était prévu dans cette zone, ce qui n’a finalement pas été envisagé dans l’accord. Du promoteur, ils ont confirmé que cet établissement hôtelier est pour l’instant mis au rebut.

Pour sa part, la mairie de Malaga recevra un terrain de près de 4 000 m2 à usage commercial. L’intention du consistoire est de vendre ce terrain aux enchères. De plus, l’administration disposera d’un autre étage de 814 m2 où elle projettera la construction d’une infrastructure publique, bien qu’elle n’ait pas encore déterminé de quoi il s’agit. De plus, le complexe commercial sera entouré d’un parc de 7 334 m2, avec des sentiers pédestres. Dans tous les cas, avant que ce projet ne devienne une réalité, il faut tenir compte du fait que la modification urbaine que la mairie a l’intention de réaliser nécessite également l’approbation de la Junta de Andalucía.

Source : idealista

Newsletter

19 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter